Marchés

La Lauragaise (ex Spanghero) va déposer le bilan

|

La société de Castelnaudary (11), reprise par son fondateur il y a moins d’un an, connait de grandes difficultés. La partie plats cuisinés pourrait être vendue.

L'entreprise a repris ses activités depuis cet été, mais les bilans comptables sont loin d'être satisfaisants...
L'entreprise a repris ses activités depuis cet été, mais les bilans comptables sont loin d'être satisfaisants...

 L'ex entreprise Spanghero, victime du horsegate reprise par son fondateur Laurent Spanghero au mois de juillet 2013, peine à rentabiliser ses activités. Laurent Spanghero va demander son placement en redressement judiciaire afin de sauver l'entreprise et ses 100 emplois" , a annoncé ce mardi 27 mai son patron.

"Je vais demander au tribunal de commerce de Carcassonne l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire avec continuation de l'activité parce que j'ai du mal à convaincre la Banque publique d'investissement (BPI) et les autres banques qu'il faut qu'elles révisent leurs positions", a-t-il encore annoncé.

Il assure avoir trouvé des repreneurs potentiels: " deux candidats à la reprise, des Français, des partenaires solides, mais qui mettent des conditions pour un problème de crédit-bail". M. Spanghero n'a pas nommé ces éventuels repreneurs.

La reprise de la société avait fait l'objet d'un financement par une opération de crédit-bail calculée à partir d'un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros, a précisé M. Spanghero. "Mais aujourd'hui, on réalise un chiffre d'affaires bien inférieur et ce loyer est insupportable pour l'entreprise actuelle", a-t-il dit.

Selon nos confrères du quotidien La Dépêche, « une société d'envergure internationale » figurerait parmi les repreneurs. Pour rappel, Delpeyrat s’était aussi proposée pour reprendre la partie plats cuisinés auprès du tribunal de commerce de Carcassonne (11).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter