La led au service de l'éclairage produit

|

Tous les éclairages d’appoint se font désormais en led. Les distributeurs mettent à profit les équipements pour jouer sur les contrastes et mieux faire ressortir les produits.

Intermarché Combs la Ville éclairage naturel

« La led coûte désormais moins cher que les lampes ­iodures à puissance équivalente. La bascule vient de se faire, se réjouit Éric Greven, responsable commercial de Holight, fabricant de solutions d’éclairage. Et cette technologie répond aux besoins des distributeurs, qui veulent dorénavant diriger le flux lumineux pour créer des contrastes. » Même constat chez Trato, un autre fabricant, où Guillaume Picha, directeur général, souligne que « la tendance vers la led n’est pas nouvelle mais, depuis cinq ans, les performances lumineuses de ce produit ont doublé, alors que la consommation énergétique ne fait que baisser ».

Tous les distributeurs basculent donc vers la led au fur et à mesure des changements de lampes (le « relamping ») et tous les nouveaux projets se font, sans débat, avec ce mode d’éclairage. Il faut dire que cette technologie dispose de nombreux atouts. Elle est plus économique et plus écologique. Et, au-delà du prix unitaire du produit, sa maintenance se révèle également moins coûteuse qu’un équipement en lampes iodures. Autrement dit, le choix de la led n’est plus un sujet, et beaucoup de fabricants ont tout simplement retiré de leurs catalogues les produits équipés de lampes iodures. Chez Trato, la dernière innovation – commercialisée sous l’appellation abstraite LS 3945-A ­LedASY et produite en France – est un projecteur doté d’un moteur à leds. Ce dispositif permet de remplacer six projecteurs individuels car le faisceau lumineux peut se faire sur 3 mètres de large pour une hauteur de 2,5 mètres.

 

Une aide à la théâtralisation

« Le problème avec l’éclairage, c’est l’encombrement au niveau des plafonds, détaille Guillaume Picha. Nous travaillons donc à la miniaturisation de nos produits, avec une installation simple, tout en améliorant leur efficacité. Ainsi, avec notre nouveauté, nous pouvons espacer chaque module tous les trois mètres. Un avantage produit qui devrait particulièrement intéresser la proximité et les grandes surfaces alimentaires. »

 

Chez Holight, c’est un spot à fixer sur rail ou patère baptisé Biloba qui séduit actuellement les clients. « Nous avons développé ce produit autour de la lampe, avec un design très rond, afin de s’intégrer facilement dans les univers des enseignes. Et comme notre usine de production est en France, nous pouvons réaliser de petites séries et ainsi personnaliser la couleur pour coller parfaitement à la charte graphique du magasin. » Toujours pour répondre à cette demande de personnalisation, Megaman a ajouté sur son nouveau luminaire à leds encastrable multidirectionnel, Zeki, une option Dim to Warm qui délivre une lumière plus chaude à mesure que l’intensité diminue. Autre possibilité, avec l’option Ingenium Blu, le magasin peut commander depuis un smartphone ou une tablette l’intensité lumineuse des spots ou encore programmer de l’éclairage. En effet, la led offre des possibilités de théâtralisation intéressantes, car la teinte de l’éclairage peut s’adapter aux produits que l’on souhaite mettre en valeur. C’est particulièrement intéressant pour les rayons traditionnels, où l’usage d’une lumière colorée permet de faire ressortir la couleur des poissons ou encore l’aspect doré des brioches.

 

De plus, comme la lampe ne chauffe pas, elle peut être installée au plus près des produits, directement dans les rayons ou les meubles froids. Par ailleurs, « la tendance est de réduire l’ambiance lumineuse dans les magasins et d’éclairer davantage les produits, détaille François Hannebicque, directeur de création à l’agence AKDV. Avant, les magasins suréclairaient les allées, tandis qu’aujourd’hui les distributeurs adoptent davantage une approche domestique, et multiplient les éclairages indirects pour faire des ombres et contrastes afin de faire ressortir la couleur des produits. » Et de souligner : « L’éclairage fait partie des attributs de marques comme Abercrombie & Fitch, Apple, Nature & Découvertes ou Sephora. Même si vous n’avez aucun produit en rayons, vous êtes capable d’identifier dans quel magasin vous êtes. Et le soir, la lumière représente 50 % du concept. » 

Clotilde Chenevoy

Les avantages

  • Moins énergivore que les lampes iodures.
  • Durée de vie accrue (environ 50 000 heures).
  • Efficacité lumineuse allant jusqu’à 140 lumens/watt.
  • Prix inférieur à des lampes iodures.
  • Disponible en différentes teintes

 

À chaque teinte son rayon

La led est désormais disponible en plusieurs teintes, ce qui permet d’adapter l’ambiance. Pour cela, il faut considérer le degré kelvin d’une lampe, sachant que la lumière naturelle se situe autour de 5 000 kelvins. Ainsi, pour la marée, il faut privilégier les teintes froides (6 000 kelvins et plus), des nuances roses pour la boucherie pour rendre la viande plus rouge (2 000 à 1 000 kelvins) tandis que la boulangerie sera davantage orientée vers le jaune orangé (autour de 3 200 à 2 700 kelvins). Enfin, pour les produits en linéaires, la led conserve une teinte blanche.

 

Un rayon DPH suréclairé à Intermarché Clichy

L’Intermarché de Clichy (92) a mis le paquet sur son rayon DPH. Au-delà d’une offre très large, plus de 2 300 références pour un magasin de 700 m², le dirigeant Stéphane Sinopoli a soigné la présentation. Ainsi, tous les produits prennent place sur des tablettes transparentes éclairées qui donnent une belle visibilité aux produits. Un succès, si l’on en croit son dirigeant, qui enregistre un chiffre d’affaires deux à trois fois supérieur à celui d’un point de vente classique.

 

Carnet des décideurs

Linda Hazi

Linda Hazi

Directrice commerciale de Sephora France

Bruno Collache

Bruno Collache

Directeur du controlling opération EME de Sephora

Sophie Joly

Sophie Joly

Directrice de catégorie EME de Sephora

Laetitia Rambaud

Laetitia Rambaud

Directrice marketing marque de Sephora EME

Clarisse Jouenne

Clarisse Jouenne

Directrice expérience employé de Sephora

Elisabeth Sehmer

Elisabeth Sehmer

Directrice marketing de Sephora France, groupe LVMH

Jacques Pellissier

Jacques Pellissier

Directeur Supply Chain EME de Sephora

Francisco Alvarez

Francisco Alvarez

Directeur de la catégorie maquillage pour l'Europe et le Moyen-Orient de Sephora

Juliette Caloin

Directrice de l'offre de Sephora

Emmanuelle Quietmeyer

Emmanuelle Quietmeyer

Directrice adjointe des achats de Nature et Découvertes jusqu'en 2017

Aurélie Alexandre

Aurélie Alexandre

Directrice marketing de Sephora Champs Elysées

Kelly Ratcliffe

Vice-présidente e-commerce et Merchandising d'Abercrombie & Fitch

Hervé Montaner

Hervé Montaner

Directeur expansion Europe et Middle East chez Sephora

Marine Voron

Marine Voron

Directrice internationale des ressources humaines et du développement du leadership de Sephora

Emmanuelle Perl

Emmanuelle Perl

Directrice marketing et communication de Nature et Découverte entre 2011 et 2016

Emmanuelle Cartier

Directrice marketing et offre de Sephora France

Gary Wipfler

Argentier, directeur des opérations internationales d'Apple Inc et gérant d'Apple France

Arthur D. Levinson

Arthur D. Levinson

Président non exécutif du conseil d'administration d'Apple

Andrew Greenland

Directeur finance de marché pour la zone EMEIA d’Apple

Yvan Depierre

Yvan Depierre

Directeur financier d'Apple France

Jonathan Ive

Jonathan Ive

Vice-président senior, en charge du design chez Apple

Paul Deneve

Paul Deneve

Vice-président, en charge des projets spéciaux du groupe Apple

Johny Srouji

Johny Srouji

Vice-président des technologies matérielles d’Apple

Denise Young Smith

Denise Young Smith

Directrice des ressources humaines mondiales d’Apple

Lisa Jackson

Lisa Jackson

Vice-présidente des initiatives environnementales d’Apple

Musa Tariq

Musa Tariq

Directeur du marketing digital du groupe Apple

Marie-Laure Daridan

Directrice des affaires institutionnelles d'Apple France

Angela Ahrendts

Angela Ahrendts

Vice-présidente senior en charge des magasins et des ventes en ligne d'Apple

Eric Goguey

Directeur e-commerce Europe de Sephora

Luca Maestri

Luca Maestri

Vice-président financier d’Apple

Dan Riccio

Dan Riccio

Vice-président senior à la tête de l’ingénierie matérielle d’Apple

Bruce Sewell

Bruce Sewell

Vice-président principal et avocat général au sein d'Apple

Jeff Williams

Jeff Williams

Vice-président senior d'Apple en charge des opérations

Philip W. Schiller

Philip W. Schiller

Vice-président marketing d'Apple

Eddy Cue

Eddy Cue

Vice-président services logiciels et Internet d'Apple

Tim Cook

Tim Cook

Président-directeur général d'Apple

Steve Jobs

Steve Jobs

Co-fondateur d'Apple

David Abercrombie

Fondateur d’Abercrombie & Fitch

François Lemarchand

François Lemarchand

Président-fondateur de Nature et Découvertes

Michael Stanton Jeffries

Président-directeur général d'Abercrombie & Fitch Co entre 1998 et 2014

Craig Federighi

Craig Federighi

Senior vice president d'Apple

Steve Wozniak

Steve Wozniak

Co-fondateur d'Apple

Jacques Levy

Jacques Levy

Président-directeur général de Sephora Monde entre 2005 et 2011

Dominique Mandonnaud

Fondateur de Sephora

Antoine Lemarchand

Antoine Lemarchand

Président-directeur général de Nature & Découverte

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2444

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message