La « Maison commune » des independants operationnelle mi-2005

Serge Papin, vice-président du groupement Système U qui annonçait, hier, sa décision de quitter la FCD, a précisé ce matin que la réunion avec Leclerc et Intermarché prendrait plusieurs mois à se concrétiser.

 
« A un moment, nous avons été obligés de faire des choix » a expliqué Serge Papin pour justifier le départ de Système U de la FCD. Les diverses prises de position autour de la loi Galland, mais aussi autour de la loi Raffarin, ont précipité les événements, a-t-il encore précisé. Concernant les conséquences techniques de cette désaffection, le vice-président de Système U estime que les trois groupes indépendants devront très probablement mettre en place des passerelles avec la FCD.
Dans l'immédiat, rien n'est encore réglé cependant : seul est acquis le principe d'une plate-forme commune. Celle-ci ne sera sans doute pas opérationnelle avant l'été 2005, mais, a ajouté Serge Papin, « elle sera dotée de moyens forts, à hauteur de ce que nous représentons en France, à savoir 37 % du marché alimentaire global. »
Système U, qui devrait accroître sa propre part de marché de 0,3 % en 2004, à 7,9 %, envisage de finir l'exercice à 15 milliards d'euros, en hausse de 6,5 % par rapport à 2003.

 

Francis Lecompte

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter