François Martenot fera revivre la vente aux enchères des vins des Hospices de Beaujeu

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après 12 ans d’interruption, la vente aux enchères - à la bougie - des vins des Hospices de Beaujeu va revivre. La Maison François Martenot, la filiale des Grands Chais de France implantée en Bourgogne et dans le Beaujolais, organisera en effet la 211ème vente aux enchères de ces vins issues des vignes appartenant à cet hospice, et cela avec ses partenaires, la direction des Hospices et la Cave des Vignerons de Bel Air. Une initiative valorisante qui devrait rejaillir sur tous les crus du Beaujolais.

Autel et vitrail de la Chapelle des Hospices de Beaujeu, dans le Beaujolais.
Autel et vitrail de la Chapelle des Hospices de Beaujeu, dans le Beaujolais.

"Le système s’était essoufflé car il y avait de moins en moins de négociants dans le Beaujolais pour acheter des vins aux enchères», explique Benjamin Le Berre, directeur de la Maison François Martenot. Aujourd’hui, cette filiale des Grands Chais de France implantée en Bourgogne et dans le Beaujolais, va faire revivre la vente aux enchères de cuvées des Hospices de Beaujeu (Rhône), la ville qui a donné son nom à la région. La Maison François Martenot -réunion de Tresch François Martenot et Béjot Vins et Terroirs - le fera à Lyon, et cela avec ses deux partenaires, les Hospices et la Cave des Vignerons de Bel Air. Ce sera la 211ème vente aux enchères des vins des Hospices de Beaujeu. La dernière édition remontait en effet à 2007 et consistait en une vente de vins en vrac. Ce négociant-éleveur souhaite ainsi redonner ses lettres de noblesse à ce domaine historique et revaloriser 4 cuvées portant le nom de grands donateurs des Hospices de Beaujeu, notamment le Régnié Cuvée Marquise de Vaudreuil.

Vocation philanthropique

"Les événements à vocation philanthropique font partie de notre culture d’entreprise et au sein du groupe Grands Chais de France, nous avons établi depuis longtemps des relations de partenariat avec les domaines viticoles de plusieurs Hospices prestigieux (Hospices de Beaune, Hospices de Nuits Saint-Georges, Hospices de Beaujeu, Hospices de Strasbourg, NDLR), souligne Benjamin Le Berre, directeur de la Maison François Martenot. Nous sommes également propriétaires de 4 hectares du Domaine des Hospices de Colmar. Notre souhait était de continuer à écrire leur histoire et de replacer le domaine à son juste rang parmi les grands vins du Beaujolais. C’est pourquoi nous avons décidé d’aider l’hôpital en poursuivant la chaîne caritative initiée par les donateurs depuis le 17ème siècle. Nous allons essayer de perpétuer l’action des 250 bienfaiteurs qui ont contribué à la création du domaine ».

La Maison François Martenot dispose d’un contrat de 25 ans qui le lie aux Hospices de Beaujeu pour la commercialisation des vins élaborés sur les 81 hectares de vignes de ces hospices par la Cave des Vignerons de Bel Air. Ces vins sont disponibles au caveau de François Martenot à Meursault, sur la boutique en ligne des Vignerons de Bel Air ( www.vinescence.fr ) et dans la plupart des magasins Carrefour en France.

François Martenot : au coeur du Beaujolais et de la Grande Bourgogne

Fondée au 19ème siècle, la Maison François Martenot est l'une des plus anciennes maisons de vins de Bourgogne. Reprise par la Famille Helfrich en 2015 (groupe Grands Chais de France), elle a ouvert un caveau de dégustation en 2018. A côté de ses activités de négoce, cette maison a créé au fil du temps un domaine de 306 hectares sur les 5 vignobles de Bourgogne, dont de nombreuses parcelles classées en Premiers et Grands Crus : Corton-Maréchaudes Grand Cru, Chablis 1er Cru Montmains, Chablis 1er Cru Beauroy, Pommard 1er Cru Les Epenots. De plus, ce négociant-éleveur de vins détient de belles maisons de Bourgogne telles que la Maison Moillard (Nuits Saint-Georges), Reine Pédauque (Beaune), et Chartron et Trébuchet (Puligny-Montrachet).

  • CA 2017 : 88 Millions d’euros
  • 230 salariés
  • 65 vignerons partenaires
  • Trois caveaux de vente directe à Beaune, Nuits Saint-Georges et Meursault (dont un site d’oenotourisme inauguré en 2018).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA