La mauvaise année de Guy Degrenne

|

BRÈVESPerte nette de 7 M€ contre un bénéfice de 2,7 M€ l'année précédente, chiffre d'affaires en baisse de 13 % à 131,2 M€ : le groupe français d'arts de la table a marqué le pas pendant l'exercice 2002.

Selon son pdg, Guy Degrenne, « l'arrêt brutal des achats des compagnies aériennes explique à 80% ces mauvaises performances ». Autres facteurs de déstabilisation : le repositionnement de la marque et les modifications qui en ont résulté en matière de politique commerciale et de fidélisation de la clientèle.

L'année 2003 ne s'annonce pas beaucoup plus favorable : le chiffre d'affaires du premier trimestre accuse une baisse de 4,2%, à 27,4 M€.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message