La mode et la crise dopent les ventes de tondeuses à cheveux

· Principale cible : les jeunes et les mères de famille. · Face à Babyliss, Philips lance un produit design, Wahl arrive dans les hypermarchés et Calor ripostera à la rentrée.

La mode est résolument aux cheveux très courts, les magazines sont remplis de sportifs et de chanteurs à la chevelure rase. Les jeunes sont les premiers à suivre leurs vedettes préférées. Pour eux, comme pour les mères de famille, l'achat d'une tondeuse électrique permet d'économiser le coût du coiffeur. Après une forte progression en 1996, ce marché récent - les premiers modèles ont été lancés il y a quatre ans - reste cette année sur une tendance très positive. Les volumes vendus en 1997 devraient atteindre le million de pièces, plaçant ainsi la tondeuse électrique parmi les marchés du petit électroménager qui comptent. Pour profiter de cet engouement, les distributeurs multiplient les promotions et les mises en avant, les industriels élargissent leurs gammes.

Qualité professionnelle

Philips vient de lancer une tondeuse (300 F), dont le design et les couleurs sont ciblés sur une clientèle jeune et dont les caractéristiques techniques permettent des coupes de 4 à 40 millimètres. Dans sa version haut de gamme, la tondeuse Philips sera livrée avec de nombreux accessoires de coiffeur, ainsi qu'une cassette de démonstration. En position de challenger avec Philips, Calor commercialisera aussi en octobre un nouveau modèle à lame de qualité professionnelle (199 F).

Le leader Babyliss livrera à son tour, en octobre et novembre, une gamme de 6 nouvelles tondeuses (149 à 199 F) dotées de guides de coupe (3 à 25 mm). La marque renouvellera aussi en septembre son opération promotionnelle : une tondeuse achetée, un sèche-cheveux offert (199 F + 1 F). A la rentrée, le fabricant américain Wahl - présent en GSS, grands magasins et VPC - fera son entrée dans les hypers (Casino et Auchan) avec un modèle basique (199 F) et un coffret haut de gamme chromé (279 F). Le spécialiste des tondeuses professionnelles profite de la mode pour développer son activité grand public en France, sous sa marque mais aussi en fournissant des produits à des groupes français, qui ne possèdent pas cette technologie. « Nous venons de porter notre garantie à deux ans sur tous nos produits, car l'évolution logique du marché sera qualitative », estime Franck Schott responsable des ventes de Wahl France. L'argument de la qualité professionnelle compte déjà beaucoup sur les segments supérieurs à 150 F, car les consommateurs français commencent à bien connaître les caractéristiques du produit.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1547

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous