La mode française reste attractive à l'étranger

|

Les exportations d'habillement ont été bien orientées en 2007 (+ 7 % par rapport à 2006). « Nos voisins espagnols, italiens, belges et allemands ont importé plus de vêtements français, avec, pour chacun, une croissance à deux chiffres, témoignant de la bonne image de ces produits à l'étranger », indique Franck Delpal, économiste à l'Institut français de la mode, qui a publié ces résultats. Autres marchés prometteurs : la Pologne (avec des achats qui ont bondi de 30 %), la Russie (+ 13 %), la Corée du Sud (+ 19 %) et les Émirats arabes unis (+ 8 %). Les importations, elles, ont crû de 2 %, avec un fléchissement en provenance de l'Union européenne (- 5 %) au profit de l'Asie et du pourtour méditerranéen. « Les importateurs ont anticipé la levée des quotas au 1er janvier 2008 et sont retournés vers la Chine pour prendre position au détriment des autres pays asiatiques », analyse Franck Delpal. Résultat, la Chine progresse de 21 %, l'ensemble asiatique de 8 %. Le pourtour méditerranéen (+ 4 %) a bien résisté, grâce à la rapidité des livraisons dans un contexte de renouvellement permanent des collections.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2037

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous