La multiplicité des plateformes dans le monde agricole

PUBLI-RÉDACTIONNEL Les initiatives et les projets tournés vers le numérique se multiplient dans l’agriculture. En pleine crise, le secteur est en passe de se transformer et montre une adaptabilité remarquable dont le but est de provoquer un rebond salvateur. Voici quelques-unes des innovations qui font bouger tout un monde.

AGRIFAIRE
InVivo, créateur d’une plateforme d’achat en ligne adaptée aux professionnels
 
InVivo, le premier groupe agricole français fait parler de sa puissance pour instaurer une nouvelle vague marquée par une plateforme d’achat centralisée de matériel et fournitures agricoles : Aladin (Aladin.farm). Son but est simple : réunir dans un même lieu l’ensemble des marchandises correspondant aux besoins des professionnels. L’intérêt est d’offrir une expertise et un service adapté.
 
Et le géant tricolore voit grand : il mise sur une accessibilité internationale de sa plateforme, comme en témoignent les noms de domaine réservés (.fr et .com). La portée du projet est alors résolument tournée vers un rapprochement et une coopération entre les acteurs. Pour l’année 2020, Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo, avait placé la barre très haute, preuve d’une ambition forte : 100 millions d’euros de chiffre d’affaires permis par 100 000 agriculteurs.
 
Dans sa nature, la plateforme Aladin fait état d’un esprit et d’une personnalité bien marquée : l’aide aux coopératives. En effet, dans sa forme actuelle, ce site de e-commerce est réservé aux adhérents des coopératives du groupe. Il est néanmoins voué à intégrer de plus en plus de professionnels au fur et à mesure de son développement.
 
 
L’expansion des plateformes de vente et d’achat d’occasion
 
L’occasion a le vent en poupe et le secteur de l’agriculture ne fait que confirmer la tendance. Derrière cette évolution se révèlent alors des petites annonces qui se multiplient sur différentes plateformes permettant la mise en relation de particuliers. Agriaffaires l’a bien compris et se place en tête du marché de l’occasion en ligne spécialisée dans le matériel agricole. Fondée en 2000, l’entreprise est le fer de lance du mouvement auprès des professionnels.
 
Dans la pratique, l’aspect commercial n’est que secondaire : la démarche s’inscrit dans un principe de collaboration et de consommation durable. L’occasion bénéficie à des acheteurs qui voient le montant de leur investissement matériel réduit, et leur conscience écologique accrue. Pour les vendeurs, le fait d’aider un autre professionnel confère une fierté et une solidarité complète.
 
Enfin, il est important de rappeler que ces plateformes peuvent proposer dans certains cas de vendre son matériel, mais aussi de le louer, ce qui amplifie leur champ d’action et leur influence. Pour les utilisateurs, la praticité est garantie puisque les options sont nombreuses afin de contenter l’ensemble des parties.
 
 
L’éclosion des plateformes d’aide au référencement des producteurs locaux
 
Dans le marché concurrentiel que représente l’agriculture, des innovations viennent rebattre les cartes. C’est le cas des plateformes qui permettent à des producteurs locaux de bénéficier d’une meilleure visibilité auprès des distributeurs. Les engagements sont alors multiples. Parmi elles, Tout près d’ici propose un site internet complet.
 
Il est tout d’abord marqué par l’ambition de redéfinir la consommation alimentaire : manger local pour profiter à des producteurs engagés et passionnés, mais aussi pour un meilleur respect de l’environnement. Ainsi, c’est tout un état d’esprit qui est mis en avant à travers une marque créée dans ce but.
 
Ensuite, l’accent se porte sur la multiplicité des acteurs. De cette manière, les producteurs, les distributeurs, mais aussi les consommateurs sont intégrés dans ce phénomène pour graduellement gagner du terrain.
 
Concrètement pour les producteurs, la plateforme offre plusieurs bénéfices :
  • Un accompagnement dans le référencement ;
  • Un tableau de bord complet pour simplifier la gestion ;
  • Un volet réservé aux commandes et à la production.
 
Pour les distributeurs, les procédures sont simplifiées :
  • L’inscription à la plateforme donne accès à l’ensemble de l’offre locale ;
  • Des échantillons peuvent être reçus après avoir sélectionné les producteurs et leurs offres ;
  • La commande est passée en ligne, les factures sont centralisées et le référencement est automatique.
 
Alors que ces plateformes tendent à gagner du terrain sur le marché, leur engagement auprès de producteurs ne cesse de croître et elles se dirigent peu à peu vers un accompagnement dans l’aspect marketing et commercial de leur profession.
 
Contenu proposé par AGRIAFFAIRES 
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter