LA MUSIQUE

4 %

C'est le prix moyen d'un CD single en 2005 contre 5,2 E en 2003, soit une baisse de 23 %.

L'avis de lsa

Le marché du CD audio progresse de 2,6 % en volume depuis le début de l'année, mais chute de 8,5 % en valeur. Les singles, dont le prix moyen a baissé de 23 % en 2004, souffrent encore plus que les albums, et leurs ventes accusent un recul de 3,5 % en volume, de 25,6 % en chiffre d'affaires. Et ce, malgré le succès phénoménal du titre Un monde parfait, d'Illona Mitrecey, qui a entraîné un sursaut temporaire des ventes en mars : + 16,7 % en volume.

La bonne tenue du CD format long, en croissance de 4,4 % en volume depuis janvier, s'explique par les nombreuses opérations promotionnelles pratiquées par les hypermarchés. En revanche, en valeur, les ventes accusent un recul de 6,9 %.

Les DVD musicaux se vendent toujours mais moins que l'an dernier : - 1,4 % en volume ; - 6,2 % en valeur. La variété francophone (500 références) et internationale (4 800 références) représentent plus de 80 % du chiffre d'affaires total des DVD musicaux. Le DVD musical étant un marché d'offre, l'insuffisance de nouveautés chez les artistes francophones majeurs explique en partie la baisse du marché enregistrée depuis le début de l'année.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1916

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous