La neige fait fondre les chiffres de centres commerciaux

|

En gelant le trafic routier et les transports, la neige a lourdement affecté la fréquentation et les chiffres d'affaires de magasins principalement situés dans la moitié nord de la France. Mais elle a aussi provoqué des dégâts matériels plus longs à réparer...

Les 12 et 13 mars 2013 resteront dans la mémoire de bien des directeurs de centres commerciaux ou magasins comme deux « journées blanches ». Ou... noires, c'est selon, suite aux effets de l'épisode neigeux exceptionnel, à une semaine du printemps !

Blocages dans le trafic routier ou les transports en commun, sites n'ayant pu ouvrir leurs portes : le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) évalue à environ 2,5 millions de visiteurs la perte de fréquentation dans son parc (800 sites commerciaux). Et à plus de 80 M € le manque à gagner, estimation qui « ne préjuge pas des conséquences relatives aux problèmes d'approvisionnement ». Parmi les centres, les modèles « à ciel ouvert » ont évidemment été les plus sensibles. Ainsi chez Frey, spécialiste des retail parks, « le Parc des Moulins à Soissons et So Green à Seclin ont enregistré une chute de 60% par rapport à leurs moyennes habituelles », indique le porte-parole de la foncière.

L'impact de l'épisode météorologique

  • 2,5 millions de visiteurs La perte de fréquentation dans les centres commerciaux durant la semaine du 11 au 15 mars
  • - 20% La baisse de CA le 12 mars
  • - 15% La baisse de CA le 13 mars
  • 80 à 85 M € L'estimation de la perte de chiffre d'affaires globale consécutive aux intempéries.

Source : estimations du Conseil national des centres commerciaux au 15 mars 2013

Produits frais endommagés 

Mais les chiffres ne sont pas seuls à avoir ployé sous le poids de la neige ! Notamment, dans les régions de Normandie, de Picardie ou du Nord-Pas-de-Calais « remises » d'urgence en vigilance orange par les ministres de l'Intérieur et de l'Écologie le 13 mars au matin. Un répondeur donnait un aperçu de la situation : « Suite aux intempéries, nous vous informons que l'Intermarché de Saint-Lô est fermé pour une durée indéterminée ; notre magasin Netto sera heureux de vous accueillir... ». Toujours dans la Manche, à Coutances, le toit de l'Intermarché s'est effondré le 12 mars sous la masse des congères. « Les 400 m2 de la toiture sont au sol. Nous allons être fermés plusieurs mois. C'est catastrophique ! », confiait à LSA Thierry Beaujean, le PDG. S'il reste confiant sur la prise en charge du dommage par les assurances, il ne cache pas la difficulté à « retrouver une clientèle qui aura pris pendant quelques semaines ses habitudes chez les concurrents ». Comme ce fut le cas à Saint-Lô, où Carrefour a fait le plein.

Autre conséquence pour l'Intermarché de Carentan, « une coupure d'électricité de deux jours nous a obligés à jeter pour 80 000 € de produits frais », note Philippe Couasnon, le PDG. Mais contrairement à ce qui a été écrit, le toit du magasin ne s'est pas effondré. » En revanche, pour la galerie commerciale Auchan de la Glacerie, à Cherbourg, c'est le poids de la neige menaçant la toiture qui a provoqué une évacuation de précaution le 14 mars, en attendant l'avis d'une commission de sécurité.

 

Vers des ventes rattrapées

Si, comme on le voit pour certains, les dégâts matériels sont lourds, le CNCC relativise les effets à terme de l'épisode neigeux. « On observe qu'une bonne partie du chiffre d'affaires perdu dans ces circonstances est souvent rattrapée dans les semaines qui suivent », remarque Jean-Michel Silberstein, délégué général. De même, « la fréquentation est redevenue normale dès le 14 mars. Ce fait exceptionnel sera donc peu préjudiciable à l'échelle d'une année », soulignet-on chez Frey.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2266

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres