La nomination qui montre que L’Oréal prend le digital à bras le corps

|

Nombreux sont ceux qui affirmaient, il y a encore deux ans, que L’Oréal avait du retard dans le digital. Le géant prenait son temps. C’est tout. Après de multiples lancements dans ce domaine, quelques soient les pays sur la planète, l’entreprise française démontre qu’elle n’a pas dit son dernier mot.

lubomira rochet

L’Oréal vient d’annoncer la création d’un poste de Chief Digital Officer, soit directeur du digital, en français dans le texte. Lubomira Rochet, tout droit arrivée de l’agence de marketing digital Valtech. Elle sera directement membre du comité exécutif. Soit rattachée au PDG, Jean-Paul Agon. Un poste d’envergure, donc.  

Pour le PDG, « le bon usage du digital définira les marques et entreprises iconiques du XXIème siècle. La mission de cette nouvelle organisation, qui sera pilotée par Lubomira Rochet en lien avec tous les acteurs digitaux du Groupe, est d’accélérer la transformation digitale de L’Oréal », a-t-il commenté dans un communiqué.

Lubomira Rochet a 36 ans et est franco-bulgare. Elle est économiste de formation, diplômée de l’Ecole Normale Supérieure, de Sciences Po Paris et du Collège d’Europe à Bruges. Rien que cela. Elle a commencé sa carrière dans le Groupe Capgemini comme Vice Président en charge de la Stratégie et du Développement de l’entité Sogeti.

En 2008, elle a rejoint Microsoft pour gérer les relations de l’éditeur avec les start-ups et l’écosystème de l’innovation. Puis Valtech en novembre 2012. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message