La nouvelle Maison du Whisky en images

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Maison du Whisky, au 20 rue d’Anjou (Paris 8e) depuis 1968, était à l’étroit. Cette boutique mythique, l'une des seules au monde à être dédiée au whisky, vient de doubler sa superficie pour mieux accueillir ses clients et mieux mettre en valeur ses produits d’exception. Visite guidée.

La Maison du Whisky s’étend désormais sur 200 m² (au lieu de 100) répartis sur deux niveaux, avec quelque 2 000 références en exposition. LMDW, pour les intimes, a récemment achevé ses travaux d’agrandissement et d’embellissement. Le challenge ? "Il fallait moderniser le magasin sans que les habitués ne perdent pour autant leurs repères", détaille Édouard Visseyrias, responsable du développement de LMDW. Cet écrin de bois blond, de métal et de verre est pensé pour sublimer les produits, valoriser les flaconnages et la diversité de couleurs des liquides.
 

1 - Les vitrines extérieures jouent la transparence

Seuls quelques flacons sont exposés en vitrine, cela par un système de petites vitrines suspendues. Ainsi, les passants ont une vue d’ensemble de la boutique, notamment une sur les bibliothèques à whiskys. Celles-ci sont rétroéclairées par un système de leds cachées dans la tranche interne des étagères. Ainsi, ces leds éclairent les bouteilles sans que l’on puisse soupçonner d’où vient l’éclairage.

2 - Un intérieur clair grâce au bois blond du parquet

Dans cette boutique, les whiskys sont « rangés » par ordre géographique avec, bien sûr, une part belle au principal pays de cette eau-de-vie : l'Écosse avec quelque 800 références. Ici, pas de système de caisse classique. À la place, des tables sur lesquelles reposent les systèmes de paiement. Ainsi, « on ne sait pas qui est le vendeur, qui est le client », explique Édouard Visseyrias. Ici, pas de libre-service. Chaque client est conseillé par l'un des sept vendeurs de la boutique.

3 - Zoom sur quelques bouteilles d'exception

La grande nouveauté ? Un meuble central conçu en verre et en métal accueille 300 à 400 références, soit les plus rares bouteilles du moment. Les architectes ont, en fait, décidé de camoufler un poteau disgracieux qui soutient l'immeuble avec cette vitrine très lumineuse. Celle-ci abrite une sélection très pointue de spiritueux fins : whiskys, mais aussi calvados, rhums, alcools bruns (cognacs, armagnacs, etc.), gins, tequilas et mezcals.

4 - Au sous-sol, les élixirs les plus rares

Au sous-sol, l’équipe de LMDW a installé deux endroits stratégiques : la "Sample room" où se déroulent les cours de dégustation chaque jeudi soir, et la "Collector room" pour les whiskys et les millésimes les plus exceptionnels séelctionnés par LMDW depuis cinquante ans.

 

À noter que cette boutique a été réalisée par Julien Boitard et Mike Nikaes (jbmn architectes, tous deux sont des anciens de chez Dominique Perrault Architecture) et Antonio Orfino / LAO Architecture, architecte associé.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA