Marchés

La nutrition en pleine forme

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Moins gras, sans sucre, riches en fibres, en vitamines… Les produits dits nutritionnels affichent de belles progressions. Zoom sur les rayons de l’épicerie bio et de la diététique, dont le premier motif de fréquentation est justement de bien manger pour rester en bonne santé.

Une assiette saine pour un corps sain ! Cette conviction de plus en plus forte parmi les consommateurs dope le développement de certains marchés en GMS. Prenons l’exemple de la charcuterie santé, dominée pour l’essentiel par des produits à teneur réduite en sel. Son chiffre d’affaires a progressé de 16% en 2014, quand le marché affiche, au contraire, un modeste + 1,8%. Idem pour les plats cuisinés santé de Weight Watchers, dont la licence est exploitée par Marie, qui « cartonnent » à + 10,8% sur la même période. « Au rayon des plats cuisinés, c’est la seule marque qui continue de recruter. Plus que le régime, Weight Watchers incarne le plaisir et la diversité à travers une offre de recettes équilibrées », s’enthousiasme Christine Ball, directrice marketing de Marie.

Sur ce marché des plats cuisinés santé, en plus de Weight Watchers et de Sojasun, il faut désormais compter avec un nouvel intervenant. Depuis septembre, Fleury Michon, en partenariat avec Gerblé, propose en effet une gamme de quatre références. « Ce segment représente moins de 2% de la catégorie. Son potentiel de développement est évident », indique Patricia Robillard, directrice marketing traiteur de Fleury Michon. La marque n’en est pas à son coup d’essai – en 2008, elle avait lancé de façon transversale la gamme Léger –, mais, cette fois, elle attaque le marché avec la caution d’une marque santé et ancrée dans l’univers de la naturalité.

Une offre au quotidien

À l’image de la charcuterie ou des plats cuisinés, force est de constater que le « nutritionnellement correct » – c’est-à-dire les produits qui enlèvent ou réduisent un ingrédient (le gras, le sucre, le sel) ou en ajoutent un ou plusieurs (des fibres, des vitamines, du fer) – gagne du terrain dans des rayons de plus en plus nombreux. Exemple avec l’épicerie bio, où une offre végétale est en train de se développer au sein du pôle repas. On y trouve des plats cuisinés végétariens conditionnés en sachets souples, des steaks, des aides culinaires sous forme de crème de soja ou de riz, des pâtés végétaux à tartiner, des sauces cuisinées à base de crème de riz. Sur ce créneau, Distriborg affirme son leadership avec sa marque Bjorg. « Les végétariens constituent notre cible. Mais pas seulement. Notre offre s’adresse aux clients qui mangent de moins en moins de viande. Ils sont 43% à consommer de la viande seulement deux fois par semaine », rappelle volontiers Romain Huber, directeur category management de Distriborg.

Les végétariens constituent notre cible. Mais pas seulement. Notre offre s’adresse aux clients qui mangent de moins en moins de viande. Ils sont 43% à en consommer seulement deux fois par semaine.

Romain Huber, directeur category management de Distriborg

Dans un autre rayon, celui de la diététique, les produits destinés au quotidien ont clairement le vent en poupe. Ils assurent un confort digestif, donnent de la vitalité, une belle peau… Sur ce segment, Nutrition et Santé, à travers ses différentes marques (Gerblé, Gerlinéa), tient le haut du pavé, avec 50% de part de marché. Derrière elle, Distriborg a complètement revisité sa marque Gayelord Hauser en lui donnant une touche plus féminine et en renforçant sa place au quotidien. Les produits sans gluten (pains, pâtes, farines, biscuits) affichent également de très belles performances en 2014 (+ 50% en valeur). Assurément, la nutrition a de beaux jours devant elle. 

Tendance veggie 

Forcément bio, la tendance veggie gagne du terrain, et la marque Bjorg joue un rôle moteur dans le développement de l’offre.

Riches en fibres

Fleury Michon, en partenariat avec Gerblé, arrive sur le marché avec une offre de plats cuisinés individuels riches en fibres et en céréales.

Tarte Allégée

Une pâte à tarte avec un taux de matières grasses réduit de 30 % par rapport à l’offre standard, telle est la promesse de Tarte en or, lancée par Herta en avril 2014.

Gourmands

À l’instar de Bjorg et Weight Watchers, les industriels s’attachent à faire rimer nutrition et gourmandise. Avec succès.

280 M € Le CA du rayon diététique en 2014, HM + SM, à + 7,2% vs 2013

Source : Iri

42,8% Le taux de pénétration, à + 1,7 pt

Source : Kantar Worldpanel ; origine : fabricants

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA