Marchés

La nutrition infantile en quête d'une nouvelle jeunesse

|

En perte de vitesse, le marché de la nutrition infantile se trouve aujourd'hui face à de vrais défis. Le détail dans une nouvelle étude Deloitte.

bébé

Auparavant porté par le dynamisme démographique, le marché de la nutrition infantile, estimé à 1,2 milliard d'euros en 2012, a connu sa deuxième année de recul avec un -4% en valeur en 2012, après un -2% en 2011.

"Depuis 2008, le marché pâtit d'arbitrages de consommation défavorables. Les comportements d'achat évoluent considérablement et les industriels doivent s'adapter à ces changements profonds", déclare Stéphane Rimbeuf, associé responsable Consumer Business chez Deloitte.

Dans ce contexte, le cabinet Deloitte a identifé cinq grands défis a relever pour les industriels

< Faire durer et étendre la consommation en fidèlisant la population des "plus de 18 mois" par une offre adèquate, une communication ciblée et un prix attractif.

< Ajuster l'offre aux attentes évolutives des parents en répondant à leurs besoins de naturalité, de fraicheur ou en continuant à valoriser la praticité.

< Développer une image de marque légitime et différenciée, mettre en valeur les bénéfices pour l'enfant et la maman, rappeler la légitimité de l'alimentation infantile.

< Exceller dans les opérations par l'optimisation des processus industriels et logistiques

< Travailler les relations à travers une coopération avec le corps médial, les prescripteurs et les infleunceurs. Et développer des relations gagnant-gagnant avec la distribution. 

< Appréhender la mutliplication des canaux de vente et prendre en compte le renfocement de la pharmacie, du e-commerce et du drive par exemple.      

La France reste néanmoins le premier marché de la nutrition infantile en Europe avec environ 200 kg de lait et d'aliments par bébé et par an, soit 4 fois plus qu'aux Etats-Unis.  

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter