La parfumerie sélective portée par la maquillage

|

Le premier semestre 2011 est positif pour la parfumerie sélective avec une hausse de 1,2% en valeur. Mais tous les segments ne sont pas égaux sur cette vague de croissance.

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


YVES ROCHER

YVES ROCHER

20 000 € d’apport personnel

demande de documentation

Le marché de la parfumerie sélective passe un bon premier semestre 2011 avec une hausse en valeur de 1,2%, malgré un recul en volume de -0,6%. Le maquillage tire le marché vers le haut à +1,3% en valeur avec de très fortes progression comme les ongles (+24,1%) et les lèvres (+5,8%).

En revanche, les soins sont toujours à la traîne avec un net recul de -3,1% en valeur et -3,9% en volume. Les soins masculins subissent le plus fortement la crise avec une chute de - 4,7%.

Les parfums restent stables en volume (+0,1%) mais progressent en valeur à 2,7%.

A noter également la disparité entre les circuits de distribution. Les grands magasins tiennent le flambeaux à +3,3% valeur à parc constant alors que les chaînes de parfumeries suivent à +1,7%, mais sous le seul effet mécanique de l’extension de leur surface.

Les autres circuits (groupements, franchises et parfumeurs indépendants) régressent à 2,4% avec notamment une forte chute sur les soins à -8,2%.

 

(Sources NPD via la Fédération française de la parfumerie sélective)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message