La Pataterie vise 350 restaurants en 2017 malgré « une année chahutée »

|

Même si le ryhtme d'ouvertures reste soutenu, l'activité ralentit du fait des arbitrages qui ont touché la restauration selon le DG de la chaîne.

Un des 200 restaurant la Pataterie
Un des 200 restaurant la Pataterie© La Pataterie

Jean-Christophe Pailleux, Président et Fondateur, et Alexandre Maizoué, Directeur général de la Pataterie comptent fêter l’ouverture de leur 200ème restaurant fin avril. L’enseigne qui se revendique comme le 1er franchiseur en France en restauration assise vise 350 unités pour 2017. Elle emploie 2 700 salariés aujourd’hui dans l’hexagone et prévoit 600 embauches en 2014. Elle a ouvert 32 nouveaux restaurants en 2013 pour un chiffre d’affaires en hausse de plus de 15 %. Son offre repose sur 7 plats à moins de 7 euros proposés midi et soir, 7 jours sur 7.

Mais tout n’est pas si rose au royaume de la pomme de terre. En effet, la chaîne souffre car son socle de clientèle, composé de familles provinciales, est le premier à pâtir de la crise. « Depuis 2008, nous avions surperformé », commente Alexandre Maizoué, directeur général de la Pataterie. Sans langue de bois, il reprend : « En 2012-2013, nous avons été chahutés, à cause des arbitrages touchant la restauration de loisir. Nous avons vraiment ressenti le décrochage au moment de l’arrêt des effets de la loi Tépa, qui permettait à tout bon ménage provincial d’avoir un billet de 50 euros dans la poche. Billet qui pouvait se retrouver dans nos établissements ». La prolifération des offres concurrentes en restauration rapide, la GMS, et… le retour à la gamelle le midi en province ont également été des obstacles à l’activité de la Pataterie. 

JP avec Florent Beurdeley, Néo Restauration

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message