La pêche en ligne, planche de salut pour le poisson frais ?

|

Dossier Les sites web consacrés à la poissonnerie se multiplient. S'ils offrent de nouvelles possibilités d'achat pour une cible urbaine et plutôt aisée, ces produits périssables se heurtent à l'épineuse question du transport.

Luximer
Luximer© DR

Ce matin-là, Perrine Constantin, webmaster du site Luximer, multiplie les appels chez Chronopost. Deux colis ont été mal orientés, les produits de la mer n'arrivent pas à bon port. La jeune responsable reste sereine : « Les poches de glace placées dans le colis sont résistantes pendant quarante-huit heures, il n'y a donc pas d'inquiétude pour le respect de la chaîne du froid. » Et de poursuivre : « Le transport, c'est la première limite des clients. C'est normal, ils se demandent si le poisson arrivera frais. » Comme celui-ci, tous les sites de vente de produits de la mer frais en ligne doivent se frotter à cette problématique : comment transporter ces denrées fragiles et périssables ?

 

Emballages sécurisés

Luximer a choisi des poches d'air isothermes pour isoler le produit emballé de la glace. Et pour pallier le risque qu'une protection soit percée par une huître, du polystyrène isole, en plus, les produits de ces poches. Les frais de port s'élevant à 19,50 €. Rungisland, site créé en novembre 2010, et dont le chiffre d'affaires s'élevait en 2011 à 500 000 €, a délégué cette tâche à un prestataire, Ecolotrans. Le site livre Paris première et deuxième couronnes pour une commande minimale de 30 €, moyennant 9 € de frais de livraison pour un montant de commande entre 30 et 60 €, et de 6 € entre 60 et 120 €. Au-delà de 120 €, la livraison est offerte. Sachant que le panier moyen du site est de 100 €). Monpoisson.fr emballe sous vide les poissons achetés à la criée de La Cotinière, dans l'île d'Oléron, et les livre dans un « Cold Pack » via des spécialistes de la messagerie. Jo Loussouarn, à l'origine avec son fils Julien du site poissonfrais.fr, qui livre les grands restaurants parisiens et à domicile, admet avoir cherché pendant « plus d'un an un emballage sanitaire sécurisé ». Sa solution, c'est sa fille, pharmacienne, qui l'a trouvée : un système Isopro qui conserve le produit entre 0 et 2 °C « sans le congeler », précise Jo Loussouarn. De plus, des blocs de gel réfrigérant sont placés dans le colis. Les frais de livraison sont, là encore, offerts dès 100 € de commande.

 

Fraîcheur garantie

Du fait des frais de transport élevés, les sites adoptent un positionnement haut de gamme et s'adressent à une clientèle à fort pouvoir d'achat. L'argument de la fraîcheur reste leur atout maître. Les sites livrent en général sous vingt-quatre heures. Et à chacun ses arguments pour garantir une fraîcheur en toute confiance, « contrairement à la grande distribution », avancent plusieurs d'entre eux.

Luximer (480 références environ) joue la carte de la proximité en ligne : « Nous affichons notre numéro de téléphone dès la page d'accueil. Nombre de clients préfèrent encore m'appeler directement pour passer commande », raconte Perrine Constantin. Rungis comme gage de fraîcheur pour Rungisland, Les Pêcheries de La Cotinière pour monpoisson.fr... Ces circuits courts ont su recruter des consommateurs fidèles : selon Luximer, qui a doublé son chiffre d'affaires entre 2010 et 2011, 60% des commandes sont effectués par des clients réguliers. Les sites se montrent plus discrets sur le nombre de visites uniques.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2225

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA