LA " PHOOD" ATTITUDE

|

Que restera-t-il de l'édition du Sial 2006 qui ferme ses portes ce jeudi soir ? Rarement salon international de l'alimentation aura été autant au coeur des débats qui agitent notre société. À commencer par celui de la qualité et de l'équilibre nutritionnels des aliments proposés à la consommation des pays développés. Carrefour mondial de l'offre alimentaire des plus grandes marques, ou des entreprises parmi les plus innovantes, le Sial réussit la quintessence en matière de visibilité pour les acheteurs en quête de réponses aux exigences accrues des consommateurs. Il n'est pas anodin de constater que le « Village Nutrition » ait été cette année l'un des points de passage les plus fréquentés, au point que les conférences qui s'y sont déroulées sur le thème santé-alimentation ont, à chaque fois, joué à guichet fermé.

Si les congrès internationaux associant médecins, scientifiques et nutritionnistes se multiplient, l'accès aux efforts développés par les grands groupes industriels en faveur d'une plus grande qualité nutritionnelle demeure à tout le moins modeste. Or, face aux dérives des modes de consommation en ces temps de nomadisme de plus en plus partagé, la dimension « santé » des aliments n'a jamais été aussi prégnante. Au point que les Américains qui arpentaient les allées du Sial y évoquaient le nouveau concept de « phood », alliance de « pharmaceuticals » et de « food ». Pourtant, les « alicaments » ne relèvent pas encore d'une démarche ostentatoire partagée. En dépit d'un Actimel ou, plus récemment, d'un Pro Activ (l'anticholestérol remboursé par une mutuelle !), la «phood attitude » demeure encore au stade de l'embryon. 2006 pourrait toutefois apparaître comme une année charnière. L'industrie alimentaire sait devoir affronter tout à la fois les enjeux de santé, à l'appel des pouvoirs publics ou des grandes organisations internationales, et l'intérêt croissant porté par le consommateur à la dimension nutritionnelle des produits qu'il achète. Le« Sial d'Or », attribué cette année à l'une des dernières innovations d'Unilever - Knorr Vie (petite bouteille de concentré de fruits et légumes) - ne témoigne pas seulement de l'émergence d'un nouveau mode de consommation. Il consacre l'amorce d'une réelle implication de l'industrie alimentaire au bénéfice santé, allié au plaisir, des consommateurs. L'amorce, seulement... hloizeau@lsa.fr

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1972

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations