La polémique du FN sur la distribution de la viande halal dénoncée

|

La rédaction vous conseille

La présidente du Front national, Marine le Pen a affirmé samedi au grand palais de Lille que la viande "distribuée en Ile-de-France" est "exclusivement" halal, et ce à l'insu du consommateur, et que "tous les abattoirs d'Ile-de-France vendent du halal, sans exception".

"Je dis que c'est absolument faux", a répondu Claude guéant, ministre de l'Intérieur, interrogé sur ces déclarations au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro ce matin "Il y a en Ile-de-France des abattoirs qui sont habilités à faire des abattages selon le rite et qui sont destinés à une consommation spécifique" qui est bien "identifiée comme telle", a assuré M. Guéant. Avant de poursuivre :"Ce qui serait ennuyeux, c'est que les consommateurs puissent consommer de la viande halal sans le savoir et les services vétérinaires veillent à ce que les abattoirs acheminent leur production halal vers le public qui souhaite consommer halal ».

Les professionnels de l'alimentation et de la viande ont réfuté en bloc dimanche les affirmations de la candidate frontiste. Trois abattoirs sur les quatre en activité en Ile-de-France pratiquent l'abattage rituel sans étourdissement, et les viandes "ne se retrouvent pas toutes dans les circuits halal", a affirmé l'Oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir (OABA), qui dénonce un "scandale national". "Toute la viande commercialisée en Ile-de-France n'est pas halal mais en revanche, sur les quatre abattoirs en activité en Ile-de-France, trois pratiquent l'abattage sans étourdissement: Ezanville, dans le Val-d'Oise, et Jossigny et Meaux, en Seine-et-Marne", a indiqué Frédéric Freund, directeur de l’OABA. "Le problème, c'est que ces viandes (abattues sans étourdissement) ne se retrouvent pas toutes dans les circuits de distribution halal. Du coup, le consommateur mange à son insu des viandes issues de l'abattage rituel juif ou musulman", a commenté M. Freund.

En France, 80% des ovins, 20% des bovins et 20% des volailles seraient abattus selon le rite halal, selon un rapport du ministère de l'Agriculture et du ministère de l'Intérieur de septembre 2005 publié sur le site www.abattagerituel.com.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter