La Poste et BNP Paribas pactisent avec Apple Pay

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après BPCE, le Crédit mutuel Arkéa et la Société Générale, les deux banques tricolores permettront à leurs clients commerçants et e-marchands d'accepter les paiements Apple Pay des consommateurs dans les prochains mois.

La Poste et BNP Paribas pactisent avec Apple Pay.
La Poste et BNP Paribas pactisent avec Apple Pay.© goodluz - Fotolia

Apple Pay progresse en France : BNP Paribas distribuera le système de paiement d'Apple dans les prochains mois selon des informations du Monde. La nouvelle banque mobile de La Poste, Ma French Bank, qui sera lancée au deuxième trimestre 2019, permettra également à ses clients commerçants et e-marchands d'encaisser des règlements Apple Pay des consommateurs sur leurs terminaux de paiement, souligne Le Monde.

Les deux établissements bancaires ont emboité le pas à BPCE, la première banque française à avoir fait entrer le loup dans la bergerie en juillet 2016. Le Crédit mutuel Arkéa et sa banque en ligne Fortuneo ont suivi fin 2017. La Société Générale et sa filiale Boursorama ont signé avec Apple en mars 2018. Un mouvement difficile à enclencher pour l'américain : les français ont trainé les pieds un maximum de temps car le géant du net se rémunère en prélevant une commission sur les paiements réalisés avec Apple Pay, diminuant d'autant leurs émoluments (la commission d'interchange que paye la banque du commerçant à celle du client final).

Un bras de fer avec Apple

Apple exige également que ses partenaires bancaires paient pour de vastes campagnes publicitaires dédiées à Apple Pay. Le premier établissement tricolore à avoir signé avec la marque à la pomme, la BPCE, a inscrit en 2016 à son bilan annuel 19 millions d'euros de charges exceptionnelles liées à ce partenariat, selon un cabinet d'expertise cité par Le Monde.

Les autres banques ont fini par céder face à la pression de leurs consommateurs équipés d'iPhone (un téléphone cher dont les propriétaires consomment plus que la moyenne, d'où leur force de persuasion) et à la suite d'un bras de fer avec Apple, qui a baissé ses exigences en termes de budget publicitaire.

Les transactions réalisées via Apple Pay ont dépassées le milliard de dollars entre avril et juin 2018 à l'international. Apple a signé des accords avec 4900 banques autour du monde et tisse également sa toile auprès des commerçants comme Carrefour, Monoprix, Boulanger, Sephora ou encore Etam en France. Aux Etats-Unis, Costco accepte les paiements Apple Pay dans tous ses magasins depuis le 20 août 2018.

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA