La praticité au coeur du succès

|

Tous les segments du traiteur enregistrent des évolutions positives, sauf la catégorie des box, en perte de vitesse. La raison de ce succès ? La praticité des offres proposées.

Les débuts de la gamme Juste Cuisson de Marie semblent prometteurs, avec un taux de rachat très satisfaisant. L’innovation permettant ainsi de diversifier la première catégorie du rayon.
Les débuts de la gamme Juste Cuisson de Marie semblent prometteurs, avec un taux de rachat très satisfaisant. L’innovation permettant ainsi de diversifier la première catégorie du rayon.

«Le rayon traiteur se porte très bien », assurent à l'unisson les acteurs interrogés. Le constat n'est pas nouveau. Mais il reste l'un des rares, dans les produits frais, à préserver son dynamisme. « Tous les segments, à l'exception des box, connaissent des évolutions positives », observe Christine Ball, directrice marketing de Marie (groupe LDC). La raison ? La praticité des offres.

LES DATES

SEPTEMBRE 2011 Fleury Michon nettoie la liste d'ingrédients de ses plats cuisinés et sort la première gamme de snacking sain, Les 5 Essentiels.
JANVIER 2012 Lustucru arrive avec les premières pommes de terre à poêler au rayon traiteur.
JANVIER 2012 Passage de la taxe de 5,5 à 7% pour les produits de consommation immédiate.

Ces bonnes performances du rayon lui ont permis de prendre de l'ampleur : « On a observé sur un an un élargissement du parc en hypers », note Caroline Cantin, directrice marketing chez Daunat. Qui poursuit : « Le traiteur a aussi été dopé par des innovations nombreuses, qui correspondent pleinement aux attentes des consommateurs. »

« Inversion des tendances »

À y regarder de plus près, toutes les catégories ne se valent pas. Les plats cuisinés par exemple, poids lourd du rayon, progressent de 2,9% en valeur et de 1,9% en volume. Parmi eux, les plats en barquette - 80% du segment des plats cuisinés - enregistrent des évolutions satisfaisantes (+ 2,3% en valeur, + 4,4% en volume), quand les 20% restants des box sont en repli, avec - 3% en valeur et + 1,6% en volume. « On assiste à une inversion des tendances pour les box. Face au phénomène de saturation de l'offre, les distributeurs doivent opérer des choix pour entrer les produits, ou non, en rayon. Résultat : les nouveautés n'ont pas le temps de se pérenniser, et le consommateur ne prend pas ses repères », constate Christine Ball. À cela s'ajoute une demande en baisse, « même la catégorie des plats cuisinés reste encore de l'ordre du dépannage et de l'occasionnel, ajoute Christine Ball. On ne compte que 5,5 actes d'achat par an ».

LES TENDANCES

  • Le format des box commenceà s'essouffler, et la barquette reprend le dessus dans l'offre des plats cuisinés.
  • Emballages intelligents, boîtes à salades... La praticité et la diversité s'accentuent encore dans le rayon.
  • Si la gourmandise reste une clé primordiale du rayon, le snacking sain devient une orientation importante.

À noter parmi les autres marchés dynamiques, celui des préparations. Les pâtes à dérouler (+ 6,5% en valeur, + 4,8% en volume) témoignent de la bonne santé du fait-maison, de même que les crêpes et galettes (+ 14% en valeur, + 12,2% en volume), qu'elles soient brutes ou déjà préparées (+ 0,9% en valeur, + 1,8% en volume). À l'inverse, les offres prêtes à l'emploi surfent également sur la vague du succès. La catégorie des quiches-tartes-tourtes (+ 5,1% en valeur, + 3,4% en volume) tout comme celle des sandwichs (+ 0,9%, + 1,8%) grâce aux triangles larges attestent de ce succès.

LES CHIFFRES

4,481 Mrds € Le chiffre d'affaires
+ 4,1% L'évolution en valeur
+ 1,9% L'évolution en volume

Données en CAM arrêté à fin juin, évolution vs même période 2011

Source : SymphonyIRI

Bémol sur les salades

« Les gens cherchent dans ce rayon des solutions rapides et pratiques » assure Caroline Cantin, qui a élargi sa gamme de sandwichs à des snacks chauds en 2012. Seul bémol dans le snacking, les salades fraîches, numéro deux du rayon, ont souffert d'une météo peu clémente aux mois de juin et de juillet, d'où un léger repli sur le volume, à - 1,2%

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSSIAL

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message