La préalimentation en euro prend du retard selon l'UCV

L'Union du grand commerce de centre ville (UCV) se plaint de la lenteur de la pré-alimentation en pièces et billets euros de ses adhérents, et craint que le processus ne soit pas achevé d'ici le 31 décembre.

Pour les pièces, "l'alimentation était en moyenne de 20% (des demandes) il y a deux semaines, avec de fortes différences d'un lieu à l'autre. Nous sommes seulement passés à 30%, ce qui est une progression très insuffisante", explique l'UCV dans un communiqué. "Si ce rythme n'est pas fortement accéléré, le processus ne sera pas achevé le 31 décembre alors qu'il devait l'être le 1er décembre", avertit l'UCV. "En ce qui concerne les billets, la mise en place qui devait démarrer le 1er décembre est à peine esquissée, et les quantités livrées ne sont pas significatives", ajoute l'UCV. L'UCV réunit des enseignes de grands magasins (Galeries Lafayette, Printemps, Samaritaine, Bon Marché, BHV), ainsi que des distributeurs spécialisés (FNAC, Virgin, C & A, Monoprix, Habitat et Virgin Megastore). 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter