La preuve par les chiffres [Edito]

Partager

Plus qu’un long discours sur la transformation des modèles, il suffit d’observer les chiffres de la société d’études Iri pour comprendre le bouleversement du paysage commercial.

- 4,2 points. Le verdict est sans appel. Entre 2019 et 2021, les grandes surfaces alimentaires ont perdu 4,2 points de la valeur du marché des produits de grande consommation et de produits frais. Inquiétant…

- 0,3 pt. Qui l’aurait cru ? Alors qu’au début de la pandémie, on annonçait l’essor du bio, ce réseau est passé de 3 % de part de marché à 2,7 %. Pour nombre de magasins, la crise est là.

+ 1,3 pt. Les supermarchés frais ont le vent en poupe puisqu’ils sont passés de 2,6 % de part de marché en 2019 à 3,9 % en 2021. Soit un gain de 1,3 point. Et ce n’est probablement pas fini…

- 7,2 pts. Le recul des grandes surfaces alimentaires est flagrant sur les produits frais traditionnels. Une chute d’autant plus inquiétante que ce marché a bondi en 2021 de 9,2 %. La croissance est là, et d’autres en profitent !

48 %. Impossible de passer à côté du boom du déstockage. Notamment avec le cas emblématique d’Action, qui affiche un gain de 6 points de son taux de pénétration entre 2019 et 2021 avec 48 % des Français qui la fréquentent.

0. Il est coutume de parler de forte progression pour le hard-discount. Dans la réalité, il n’en est rien. En effet, si les EDMP allemandes (Lidl et Aldi) sont passées de 7,8 % à 10 % entre 2016 et 2021, les hard-discounteurs français (Leader Price et Netto) sont, quant à eux, tombés de 3,5 % à 1,3 %. Résultat, ce format s’avère stable sur cinq ans, à 11,3 % de part de marché !

+ 3,2 pts. Sans surprise, l’e-commerce affiche la plus belle croissance en passant en cinq ans de 4,6 % de part de marché à 7,8 %. Un gain en très grande partie dû aux drives.

10,7. La livraison à domicile pèse dorénavant plus lourd que le drive ! En 2021, elle est passée de 5 à 10,7 milliards d’euros. Reste à savoir si ce bond de 100 % sera confirmé cette année. Quant au drive, il a affiché 9,9 milliards d’euros de CA en 2021 (+5 % vs 2020). À noter que sur le premier semestre 2022, le quick commerce pèse 111 millions d’euros. Soit, sur un rythme annuel, l’équivalent d’un des plus gros hypers de France (mais pas la même croissance…) !

+ 8,3 %. La proximité sort renforcée de la crise sanitaire (+ 8,3 % entre 2019 et 2021). Les Français privilégient leur cadre de vie avec des courses plus proches de la maison. La proximité rurale (+11,4 %) profite des mouvements de population et d’une concurrence moins forte. Quant à la proxi urbaine (+6,4 %), elle bénéfice du télétravail mais également des occasions de convivialité qui se sont multipliées.

- 6 %. La croissance des PGC-FLS sur deux ans est plus forte dans les petites communes. C’est ainsi que celles de moins de 2 500 habitants affichent de ventes en hausse de 14 % quand, à l’inverse, celles de moins de 200 000 habitants se contentent d’un peu glorieux - 2 %. Paris ferme la marche avec - 6 % !

Que retenir de cette série de chiffres ? D’abord que les places, bonnes ou mauvaises, ne sont jamais acquises. Et, ensuite, que l’éclatement des formats, et donc la fragmentation des courses, est plus que jamais une réalité. ??? ypuget@lsa.fr @pugetyves

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

MICHAEL PAGE

Directeur Régional Centre-Est H/F

MICHAEL PAGE - 01/10/2022 - CDI - Troyes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Détectez vos opportunités d'affaires

85 - LA ROCHE SUR YON

Fourniture Fruits et Légumes frais.

DATE DE REPONSE 11/08/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par
Marchés Online

ARTICLES LES PLUS LUS