La recette de beauté à concocter soi-même

|

Avec i-sens, le mot « tambouille » s'ennoblit pour traduire l'excellence d'un concept qui consiste à mélanger des ingrédients pour réaliser sa propre crème toute fraîche.

I-sens, ce sont des produits 100% naturels, sans colorant, sans conservateur ni parfum de synthèse, exempts de parabène, dephénoxyéthanol et autres excipients chimiques aux noms barbares. Ce qu'on y trouve, en revanche, ce sont des huiles essentielles 100 % naturelles et extraites à froid, des huiles végétales et des extraits de plantes très purs. Et de l'oxygène actif pour tout conservateur. Cette gamme c'est du nanan, de la belle ouvrage, un travail sérieux qui a nécessité deux ans de mise au point.

D'un côté, des petits flacons d'huiles aux couleurs pastel, les Élixirs essentiels - laissant transparaître la teinte des actifs -, de l'autre, des crèmes qui servent de base. Selon les besoins du moment, on mélange quelques gouttes d'huile à la crème dans l'opercule prévu à cet effet, ou simplement au creux de la main, pour obtenir une crème fraîche personnalisée. Car le principe qui consiste à mélanger les actifs juste avant leur application permet réellement de préserver toute leur pureté.

Les apprenties chimistes s'en donneront à coeur joie en créant ainsi leur soin quotidien. Elles peuvent aussi doubler la dose d'Élixirs essentiels et, en la mélangeant à la crème riche, composer leur propre masque. Enfin, en appliquant sous forme de cure quelques gouttes d'huile sur la peau, elles bénéficieront de l'efficacité d'un sérum. La gamme i-sens est donc un vrai concept de soin sur mesure qui s'adapte à l'utilisatrice et au mode d'utilisation choisi.

Extrême naturalité

« Avec i-sens, j'ai développé l'idée qui me tenait à coeur depuis longtemps d'un concept complètement inédit en cosmétique, le premier soin de beauté que l'on prépare chez soi à chaque occasion », confie Isabelle Pacchioni, créatrice de la gamme. Avec une mère herboriste et un père phytothérapeute, il semble bien qu'elle ait des gênes de plantes dans le sang !

Elle a déjà prouvé, avec son mari Marco, qu'elle savait mener une entreprise. Tous deux ont en effet lancé, en 1993, le laboratoire Physcience. Dix ans plus tard, ils sont numéro deux des compléments alimentaires vendus en pharmacies et parapharmacies. Ils décident pourtant de vendre la société pour se lancer dans une nouvelle aventure. Ce sera d'abord la création du laboratoire Aroma Thera, dont Marco devient le PDG, puis d'i-sens, mis au point en collaboration avec des médecins, pharmaciens et spécialistes de l'aromathérapie.

Ce concept de soin sur mesure semble bien dans l'air du temps. Sephora a lancé cet été les soins Mademoiselle Bigoudi. Sur un registre très différent d'i-sens, qui revendique avant tout son extrême naturalité, Mademoiselle Bigoudi propose des crèmes classiques auxquelles peuvent s'ajouter des crèmes plus spécifiques, voire un parfum.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1926

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres