La Redoute abandonne son gros catalogue à l'automne 2015

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Il n'y aura plus de catalogue principal à partir de 2015.
Il n'y aura plus de catalogue principal à partir de 2015.

Plus que deux éditions avant que le bon vieux catalogue des familles, celui de la Redoute, ne devienne un collector! Alors que le climat social commence à s'apaiser après la signature d'un accord lundi dernier sur le plan social, ouvrant la voie au rachat définitif par Nathalie Balla et Eric Courteille, il apparaît certain qu'une nouvelle stratégie se dessine. Celle-ci commence par la suppression de ce pavé de 700 pages (contre 1200 à la belle époque) prévue à l'automne 2015, comme les 3 Suisses l'ont récemment fait. Le temps où 80% des collections rentraient en stock au mois de mars pour être vendues dès le 15 août dans le catalogue d'hiver est révolu.

Mode fonctionnement digital 

Place à des "mini-catalogues", au nombre de dix par an, spécialisés sur la mode ou la maison. Un bouleversement qui suppose un changement total de l'ensemble des rythmes de process, du sourcing à la création. Il s'agit de passer d'une organisation figée à un mode de fonctionnement digital avec un renouvellement plus accru des collections et des méthodes plus flexibles. Ce qui signifie aussi que le personnel restant (1200 personnes en France, après le plan social) devra être formé pour pouvoir s'adapter. L'essentiel des pertes (50 millions d'euros en 2013 pour un chiffre d'affaires de 928 millions d'euros) provient de l'activité française, la Redoute étant aussi à l'international, surtout en Europe (Grande-Bretagne, Suisse, Belgique, Espagne, Portugal et Russie). Cette entité représente 20% du chiffre d'affaires total et emploie 900 personnes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA