La Redoute et Cdiscount testent la livraison par coursier sur Paris

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour les clients parisiens de La Redoute et de Cdiscount, Relais Colis et le coursier Deliver.ee proposent de livrer sur rendez-vous les colis adressés en point relais. L'offre baptisée "Relais Chez Vous" s'adresse aux clients ne pouvant finalement pas se rendre au Point Relais.

Relais Colis, réseau de livraison aux particuliers, et deliver.ee, réseau de coursiers urbains, proposent une nouvelle offre baptisée « Relais Chez Vous ».
Relais Colis, réseau de livraison aux particuliers, et deliver.ee, réseau de coursiers urbains, proposent une nouvelle offre baptisée « Relais Chez Vous ».
Relais Colis, réseau de livraison aux particuliers, et deliver.ee, réseau de coursiers urbains, proposent une nouvelle offre baptisée "Relais Chez Vous". Ce nouveau service de livraison accessible uniquement que les clients parisien de la Redoute et de Cdiscount. Ainsi, les clients qui ont opté pour une livraison en point relais, mais dont l’agenda se révèle compliqué, peuvent souscrire un nouveau service de livraison par coursier. Tout passe par Internet, les clients précisent alors une adresse et optent pour un créneau de livraison.
Sachant que La Redoute propose une livraison gratuite en point relais à partir de 49 euros pour les petits colis, et de 25 euros pour CDiscount, pour le client final, le coût d’une livraison par coursier reviendrait pour le client final à 3,90 euros. Cela reste toujours plus attractif qu’une livraison directe chez soi, bien que la manipulation puisse paraître plus complexe. Colis relais précise qu’il s'agit "d’un service complémentaire de la solution relais, qui a donc vocation à rester minoritaire, ciblant les clients les plus pressés ou indisponibles, soumis à un imprévu." Cette cible représente selon ses estimations environ 5% des colis des clients exposés, "plus si affinité ou davantage subventionné". 
 
Paris, ville test
Concernant les objectifs de flux de ce service, le pilote parisien doit justement permettre de tester l’appétence des clients pour le service. Plusieurs ont été testés successivement : 5.90€, 4,90€ et 3.90€. C’est un service complémentaire de la solution relais, qui a donc vocation à rester minoritaire, ciblant les clients les plus pressés ou indisponibles, soumis à un imprévu, mais il pourrait représenter 5% des colis des clients exposés, plus si affinité ou davantage subventionné.
 
Une solution complémentaire pour aider les clients à faire face à des imprevus 
Pour le volume, le projet pilote va justement servir à se rendre compte de la part des clients intéressés par le service, 3 prix ont été testés successivement de 5.90€, 4,90€ et 3.90€. Le service sera voué à terme à être étendu à d’autres villes (Paris et sa banlieue, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Bordeaux, Lille, Rennes).
 
Comment cela fonctionne ?
1. Le client reçoit un email qui l’informe de l’arrivée de son colis en point relais et lui propose la possibilité de souscrire un service supplémentaire pour être livré à l’adresse de son choix sur Paris, le jour-même ou le lendemain.
2. Il renseigne l’adresse et le créneau de livraison souhaités.
3. Il règle directement en ligne sur le site Deliver.ee et donne procuration à un livreur de la société.
4. Grâce à un code secret, le coursier Deliver.ee prend en charge la livraison du colis, depuis le point relais vers l’adresse indiquée. Le transfert de responsabilité se fait à l’aide du code secret et d’une double signature sur le PDA du relais et le smartphone du coursier Deliver.ee
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA