La Redoute: la CGT craint la disparition de 250 postes

|

Le plan de gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences est actuellement présenté aux 3000 salariés.

La CGT craint la disparition de 250 postes au sein de La Redoute dans le cadre d'un projet de gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) présenté depuis le mois de décembre aux salariés, a indiqué l’un des délégués du syndicat. Au travers de mesures de départs volontaires et de restructurations de services, le syndicat craint de voir l'effectif total diminué de 250 postes d'ici la fin de l'année. Du côté de la direction, une porte-parole du groupe RedCats, maison-mère de La Redoute, a indiqué que "ces chiffres ne correspondent à aucune donnée émanant de la direction". "Le dialogue se poursuit avec les partenaires sociaux au travers des réunions d'échanges qui ont lieu", a ajouté la porte-parole. Selon elle, les premières réunions de présentation de ce projet de GPEC au comité d'entreprise ont démarré en décembre et se poursuivent au mois de janvier.

Le projet a été baptisé EMMA pour "En Mode Management et Anticipation" et a pour objectif "d'assurer la transformation de La Redoute et d'accompagner son modèle économique bâti sur une stratégie 100% web-100% mode". La CGT dénonce par ailleurs les conditions de travail des salariés qui se dégradent.

 

1 commentaire

bb13

20/01/2012 17h55 - bb13

on connait ces fameux départs "volontaires" avec le couteau sur la gorge. si l'on parle de 250 personnes il y en aura certainement plus ! car après le plan social de 2008 avec l'annonce de 750 licenciement, un nombre indéfini de salariés a quitté mystérieusement la redoute du jour au lendemain, soit disant des départs volontaires !!!! je n'en dirai pas plus, mais j'en pense pas moins

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message