La réforme sur le temps partiel repoussée au 1er juillet

|
Chez Monoprix, 30% des salariés sont à temps partiel.
Chez Monoprix, 30% des salariés sont à temps partiel.

Le ministère du Travail a décidé de reporter de six mois l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurisation de l'emploi qui interdit, notamment, de signer des contrats de travail hebdomadaires de moins de 24 heures, sauf accord de branche encadrant les possibilités de dérogation. Une saisine rectificative devrait être envoyée en début de semaine au Conseil d'Etat pour ajouter un article en ce sens au projet de loi sur la formation professionelle, qui, lui, va entamer son parcours parlementaire le 22 janvier, avec pour objectif une adoption avant fin février. Plus de deux millions de personnes sont concernées par la semaine de moins de 24 heures, dont 21% à moins de 25 heures dans la grande dsitribution alimentaire. Le ministère du Travail a été obligé de reconnaître que dans près de la moitié des branches, les négociations se poursuivent et nécessitent un délai complémentaire. La CGPME, qui représente les petites et moyennes entreprises, s'est aussitôt réjouie de ce report.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message