La rémunération du temps de pause en justice

|

Auchan Cergy et Champion Marines (Val d'Oise) sont passés jeudi devant le tribunal de police de Cergy-Pontoise pour non respect du Smic. En cause, la rémunération du temps de pause, qui représente 5 % des salaires, qui n'a pas été intégrée dans la base du calcul du smic, selon les syndicats et l'Inspection du travail, alors que les avocats des distributeurs estiment respecter strictement les accords de branche en la matière. Le jugement sera rendu le 5 novembre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter