La rentrée des classes démarre fort

ENQUÊTE· Les paniers moyens sont à la hausse · Les enseignes cassent les prix sur les fournitures, mais se rattrapent sur l'habillement

La rentrée 98 devrait s'avérer un bon millésime pour le business. Les hypers ont tiré profit de mises en place précoces. Le chef de rayon papeterie d'un hypermarché Auchan du Centre confirme : « Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à acheter dès juillet, et regardent moins les prix que les acheteurs du dernier moment. » Après le traditionnel creux du début août, les ventes sont en progression depuis le 15 août. « Le chiffre d'affaires papeterie et écriture s'inscrit en hausse de 12%, la maroquinerie reste stable », indique-t-on dans un Leclerc de Bretagne.

Le cartable reste l'un des postes importants du budget. Sur ce segment, les licences constituent une valeur d'attrait incontestable. Creeks et Chipie conservent la vedette face à Kiliwatch (le créateur qui habille les Spice Girls), Nike ou McDonald's, nouveaux venus dans le rayon. « Licence ou pas, le bon prix pour un cartable tourne autour de 150 F. Rares sont les parents qui dépensent plus de 250 F », insiste le chef de rayon d'un Hyper U du Sud-Ouest. L'allocation de rentrée des classes (ARS) portée à 1 600 F par enfant devrait donner un coup de pouce à la consommation, puisqu'elle sera versée à 3 millions de familles. Le budget des ménages bénéficie par ailleurs d'une baisse de 1,3% du prix moyen des fournitures. L'enquête annuelle de l'association Familles de France souligne que les fournitures non papetières - en baisse de 5,6% - sont devenues un produit d'appel pour les hypermarchés. Les prix moyens augmentent en revanche en supermarchés (+3%) et chez les détaillants (+2,4 %).

Mais les distributeurs se rattrapent au rayon habillement. La sophistication des vêtements et le poids des grandes marques Nike, Reebok, Adidas ou Fila entraînent une hausse du prix moyen de 4,3% en hyper, 4,2% en super et 5,4% dans les magasins de détail. De toute évidence, ce sont donc les survêtements et tennis qui alimentent le tiroir-caisse des enseignes.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1594

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations