François Gay-Bellile (Président directeur général - Coca-Cola European Partners France) : "La réouverture du CHR ? Une réussite indispensable »

|

Dossier Remettre en route le CHR, soit 200 000 établissements, est un immense défi. L’embouteilleur et le distributeur des marques de Coca-Cola est prêt.

COCA-COLA
COCA-COLA© © LAETITIA DUARTE

Depuis quelques semaines, sur les terrasses des cafés résonnent de nouveau les rires des Français. Une convivialité qui nous manquait ! Ces quelque 200 000 établissements du CHR, bistrots, brasseries, restaurants incarnent dans notre imaginaire, l’idée que nous nous faisons de la vie ensemble, de ce brassage de gens, d’idées, de discussions. Mais le CHR, c’est aussi l’un des poumons économiques de la France. Pesant près de 70 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le secteur emploie directement près d’un million de personnes, sans compter les nombreux fournisseurs qui dépendent de sa vitalité.

Essentielle donc pour le pays, cette réouverture des établissements du CHR ne se fait pourtant pas sans mal. Jamais nous n’avons vécu la réouverture en même temps, ou presque, de 200 000 commerces fermés depuis des mois, ce qui génère bien entendu de nombreuses questions d’approvisionnement et de recrutement…

De notre côté aussi, nous avons été confrontés à des problématiques nouvelles. Par exemple, dans notre usine de Clamart, spécialisée dans la consommation hors-domicile, il a fallu récupérer, depuis janvier, 3 millions de bouteilles en verre consignées dont la date limite de consommation était dépassée, afin de les vider, les laver, et les remettre dans le circuit.

L’été des retrouvailles

Chez Coca-Cola, nous sommes résolument optimistes. Alors oui, l’optimisme est dans notre ADN, mais pas seulement. Tout d’abord, partout dans le monde, il semble que la reprise ait été plus marquée qu’espérée. En Asie d’abord, en Australie, et plus récemment aux États-Unis ou en Angleterre, pays où une majorité de la population est maintenant vaccinée. Ensuite, grâce au soutien accordé par l’État, il est maintenant quasi certain que plus de 95 % des établissements du CHR pourront rouvrir leurs portes entre mai et juin, ce qui était loin d’être acquis au cœur de cette crise. Au-delà du CHR, c’est toute la consommation hors-domicile qui retrouve des couleurs. Dans les centres commerciaux, la fréquentation se rapproche rapidement de ce qu’elle était avant la pandémie.

Cet été sera aussi celui des ­retrouvailles avec les grands événements sportifs comme l’Euro de football ou les Jeux olympiques. Ce seront de nouvelles occasions de convivialité pour les Français. Bien entendu, tout ne sera pas facile mais nous sommes confiants dans le succès de ce retour à la « vie normale ». De notre côté, comme après chacune des crises traversées au cours de nos cent deux années de présence en France, nous mettrons tout en œuvre pour soutenir nos clients et réussir cette reprise tous ensemble. Le pays en a besoin. Nous en avons tous besoin.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2656-2657

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message