La restauration à domicile recule de 0,3% en 2014

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Gira Conseil vient de dresser dans son étude annuelle, le panorama du secteur de la Consommation Alimentaire Hors Domicile pour 2014. Le secteur enregistre pour la première fois depuis plus de 10 ans un recul de 0,3% de son chiffre d'affaires qui s’établit à près de 87 milliards d'euros. Globalement, ce sont les chaînes qui souffrent le plus, aux dépends de nouvelles enseignes et concepts très dynamiques.

Plus de repas servis, plus de 10 milliards au total, mais moins de dépense moyenne : 8,82 euros en 2014.
Plus de repas servis, plus de 10 milliards au total, mais moins de dépense moyenne : 8,82 euros en 2014.

Dans le détail c’est la dépense moyenne consacrée à la consommation alimentaire hors domicile qui est en recul pour la 3ème année consécutive, selon la nouvelle édition de l'Etude Restauration, Gira Conseil, elle s'établit désormais à 8,82 euros alors que le nombre de repas continue de croître avec près de 10 milliards de repas pris en dehors du domicile en France cette année.

Hôtels et chaînes, les plus touchés

La Restauration Hôtelière ainsi que la Restauration Commerciale sont les plus touchées alors que les Circuits Alimentaires Alternatifs ont connu une croissance de plus de 2%.

Du côté des chaînes de restauration, tous les segments de marché ont vu leur chiffre d'affaires moyen par unité reculer, excepté pour les acteurs de la restauration rapide thématisée. « Les segments des Grills ainsi que de la Restauration Rapide à la Française sont les plus touchés. Certains réseaux ferment des unités ou ralentissent leur développement tandis que d'autres ouvrent à grande vitesse », notent les auteurs de l’étude. Globalement, tous augmentent leurs prix de vente pour tenter de compenser leur baisse de fréquentation.

Du coté des indépendants, le nombre de points de vente a augmenté grâce à un solde positif entre les créations et les défaillances d'entreprises. Leurs prix de vente sont plutôt stables et leur fréquentation se redresse peu à peu.

Créativité et innovations au menu

A l’inverse, Gira Conseil constate que les innovations ont été nombreuses et l'univers de la restauration avec service à table semble progressivement se réinventer avec des établissements multi-restauration, qui mixent les modes de distribution et offrent une restauration plurielle. L'univers de la vente au comptoir poursuit lui sur la voie de la créativité avec l'arrivée importante de cuisines ethniques et exotiques, le développement du snacking sucré, mais également par un important travail de création autour du pain, un produit toujours très apprécié des Français, sans oublier bien sûr l'arrivée d'enseignes venues de l'étranger ou le développement d'offres toujours plus mobiles.

La mutation du marché se poursuit, et Bernard Boutboul, le patron du Gira, constate : "Cette année les circuits traditionnels et historiques sont de plus en plus attaqués par une multitude d'acteurs innovants et émergents, et par de nouveaux modes de distribution. Le chiffre d'affaires par acteur est de plus en plus difficile à tenir probablement à cause d'une offre qui est vraisemblablement désormais supérieure à la demande."

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA