La revente des cadeaux de Noël facilitée par les places de marché

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Nombreux sont les Français à avoir reçu des cadeaux de Noël, mais nombreux aussi sont ceux à ne pas les aimer ou à faire face à des doublons. Plutôt que de les laisser trainer dans le fond d'un tiroir, ils n’hésitent plus à les revendre, sur Internet notamment. Un business dont les places de marché comptent bien tirer parti.

Entre le 25 décembre et le 26 décembre, eBay s’attend à comptabiliser environ 500 000 annonces de revente de cadeaux de Noël
Entre le 25 décembre et le 26 décembre, eBay s’attend à comptabiliser environ 500 000 annonces de revente de cadeaux de Noël© Melpomene

CD, DVD, jeux vidéos, objets de décoration, produits high-tech… Distribués à la pelle, les cadeaux de Noël, pour certains, vont directement se retrouver sur les sites marchands sans même passer par la case déballage. Car oui, les déçus par leurs cadeaux de Noël n’hésitent plus à les revendre illico sur Internet. Après la grande valse des achats entamée au mois de novembre dernier, vient le temps de la revente. En France, année après année, c’est devenu un véritable phénomène. A tel point qu’aujourd’hui, la moitié des Français a déjà revendu un cadeau de Noël ou envisage de le faire, selon une étude menée par Opinion Way pour PriceMinister. Bien souvent, deux raisons majeures poussent les Français à se séparer de leurs cadeaux de Noël fraichement reçus ; soit la personne a reçu le même cadeau en double, soit le cadeau ne plaisait tout simplement pas. Dans une moindre mesure, les destinataires ne voient pas l’utilité du cadeau tandis que certains auraient carrément préféré recevoir autre chose. Pour autant, tous ne sont pas égaux face à cette pratique. Les femmes par exemple accordent une importance à la provenance du cadeau, tandis que les hommes et les seniors s'attachent plus à leur intérêt pour ce dernier. Mais les cadeaux les plus facilement revendus sont ceux provenant de la famille éloignée (29%), des collègues (27%), des amis (17%) ou encore des beaux-parents (14%). A contrario, les cadeaux les moins revendus sont ceux des conjoints (2%), des parents, frères et sœurs (3%), et des enfants (4%).

Inciter la revente en la facilitant

Une réalité que certaines marketplaces ont bien intégré, eBay, PriceMinister et LeBonCoin en tête. Le 25 décembre dernier à 12h, eBay comptait déjà environ 150 000 annonces de cadeaux de Noël en ligne sur son portail. Au total, le groupe s’attend à comptabiliser environ 500 000 nouvelles annonces de ce type déposées entre le 25 décembre et le 26 décembre. « Cette année encore, les cadeaux les plus revendus sur eBay.fr sont le plus souvent de très beaux objets, à l’instar de produits et accessoires high-tech ou de luxe, sans oublier les best-sellers de Noël que sont les livres, les jeux vidéo ou encore les parfums parfois reçus en double », explique Leyla Guilany-Lyard, porte-parole d’eBay en France. Du coup, eBay et PriceMinister mettent en avant des sections spéciales dès leur page d’accueil, spécialement consacrées à la revente des cadeaux de Noël. Facilitant ainsi clairement cette pratique récurrente d’année en année. « Avec PriceMinister, la revente des cadeaux de Noël devient aussi naturelle que de se coiffer le matin », est-il indiqué dans la rubrique dédiée du site PriceMinister qui a enregistré 500 000 annonces supplémentaires sur sa plateforme dès le soir du réveillon. Il s’est d’ailleurs auto-proclamé « Revendeur officiel du Père Noël depuis 2001 ».  Et afin de faciliter encore plus l’acte de revente, le site met notamment en avant son application mobile qui permet de prendre en photo l’article voulu pour le mettre en vente encore plus rapidement, l’opération pouvaitn ainsi être effectuée de A à Z sur le terminal. Nul doute qu'avec de tels dispositifs couplés à l'évolution des mentalités, le phénomène de la revente des cadeaux de Noël sur Internet, continue de gagner de l'ampleur dans les années à venir.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA