La révolution Kiss chez Danone

|

Le nouveau pot de yaourt de Danone, Kiss, qui a investi les rayons début septembre, nécessite la refonte totale de la chaîne de production du groupe. Villecomtal-sur-Arros est le premier site à sortir ces nouveaux pots.

Le changement, c'est maintenant. Après l'annonce faite par Danone au mois de mars sur la refonte totale de ses pots de yaourt, baptisés Kiss, le groupe a commencé la fabrication sur Velouté le 23 août pour une mise en rayon début septembre. Danone a ouvert à LSA les portes de son usine de Villecomtal-sur-Arros (Gers), la première à avoir mis en place la nouvelle ligne de production pour Kiss. « Si aux yeux des consommateurs, ça n'est qu'un changement esthétique, il y a derrière toute une métamorphose logistique », indique Vincent Camaret, directeur du site de Villecomtal-sur-Arros.

 

Des millions d'investissement

Et Danone, qui sort 6 milliards de pots par an, va devoir opérer des modifications de taille car ce projet oblige toutes les usines à travailler ensemble. Au total, sur les cinq sites industriels du groupe, quatre seront touchés par ce changement, soit 20 lignes sur 46. Ce projet colossal nécessite un investissement de plusieurs dizaines de millions d'euros. Mais pour le géant de l'ultrafrais, le défi réside dans le fait de ne pas diminuer la performance et d'assurer une transition optimale pour ne pas perdre un seul pot !

Danone Ultrafrais en 2012

  • 1 Mrd € de chiffre d'affaires
  • 6 milliards de pots par an
  • 650 000 t de produits ultrafrais par an
  • 5 sites de production en France
  • 46 lignes de production

Source : Danone

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2244

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous