« LA ROUMANIE TRAVERSE UNE TRANSITION POSITIVE »

François Oliver,

directeur général de Carrefour Roumanie

« Notre premier magasin, ouvert il y a deux ans à Bucarest, a réalisé 100 M E de CA au premier exercice. C'est un bon chiffre, là où la baguette de pain et le kilo de viande coûtent quatre fois moins chers qu'en France. Nous avons agrandi notre surface et nous développons un ensemble commercial. Un deuxième site est en construction dans le centre de la capitale, un troisième est prévu pour février prochain à l'Est. Deux autres projets sont à l'étude et nous prospectons les villes de plus de 200 000 habitants. Tous les indicateurs économiques sont au vert. La Roumanie intègre l'Otan aujourd'hui, l'Europe en 2007. Avec 23 millions d'habitants - dont trois dans la capitale, 8 villes de plus de 300 000 habitants et une classe moyenne qui se structure -, le pays est en transition positive. Nous avons subi la concurrence des cash and carry sans perdre pied, et nous sommes prêts à affronter les nouveaux entrants comme Cora, annoncé pour la fin de l'année. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1823

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous