La Salvetat invite un commissaire-priseur dans sa pub

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Salvetat, l’eau gazeuse de Danone Eaux France, présente une nouvelle copie publicitaire signée BETC. Celle-ci rompt d’univers. Si la  copie précédente avait été tournée dans le village de La Salvetat, la nouvelle met en scène un commissaire-priseur de bande dessinée.

La nouvelle publicité de l'eau gazeuse La Salvetat fait appel à un commissaire-priseur qui, tout à coup, prend l'accent du Sud... ce qui déclenche des offres d'achat du public.
La nouvelle publicité de l'eau gazeuse La Salvetat fait appel à un commissaire-priseur qui, tout à coup, prend l'accent du Sud... ce qui déclenche des offres d'achat du public.© Danone Eaux France

La Salvetat, leader des eaux naturellement gazeuses depuis 2011, s’offre une nouvelle identité, via une nouvelle copie publicitaire concoctée par l’agence BETC. Celle-ci va toujours porter les valeurs du Sud de la France en ajoutant une dose de bonne humeur. « Les dernières campagnes avaient mis le village originel de la marque et ses habitants au coeur de nos prises de paroles. Aujourd’hui, nous voulons réaffirmer l’esprit du sud, ainsi que ses valeurs et ses couleurs, tout en conservant l’authenticité et la proximité de La Salvetat », détaille Guillaume Millet, directeur de la marque La Salvetat. Pour incarner cette « sudification », l’agence BETC a développé trois films qui seront diffusés sur les écrans à partir du 6 avril. Sous forme d’illustrations aux traits simplifiés et aux couleurs vives, l’authenticité et la convivialité de La Salvetat sont pleinement mises en lumière.

Plus d'humour, plus d'audace

« La Salvetat lance trois nouveaux films humoristiques qui cherchent à impliquer davantage les consommateurs : le Sud n'est plus simplement activé comme l'origine de l'eau, il devient un état d'esprit, une manière de prendre la vie. Dans notre quotidien parfois compliqué, mieux vaut parfois savoir prendre la vie côté Sud, avec une bonne dose de légèreté et de décontraction. Le traité illustratif, rupturiste dans l'univers des eaux minérales, traduit la simplicité de la marque tout en allant chercher plus de modernité et d'émergence », explique Constance Barde, directrice associée de l’agence BETC.Voici l'un des trois films :

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA