La Samaritaine entre renaissance et fronde

La samaritaine

C'est dans La Maison du Projet, rue de Rivoli, que depuis le 20 mai le public parisien peut découvrir le schéma de rénovation de la Samaritaine présenté par  Bernard Arnault, PDG de LVMH, son propriétaire. Dans le bâtiment historique restauré dans son état d'origine seront développés 26 000 m² de commerces, 7 000 m² de logements sociaux, 20 000 m² de bureaux, une crèche et un hôtel de prestige. Le permis de construire étant déposé fin mai, le chantier démarrerait courant juillet pour plus de deux ans (450 M € d'investissement). Cependant, selon le JDD, trois associations ont déposé un recours contre la modification du Plan local d'urbanisme. Dénonçant à la fois l'absence d'intérêt général, le « passe-droit » consenti à LVMH, le risque de nuisance et le non-respect des gabarits architecturaux de la rue de Rivoli.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2184

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous