Services & Livraison

La SCADIF (E.Leclerc) va se doter d'un entrepôt de 75 000 m²

|

La centrale d’achat d'E. Leclerc pour la région Ile-de-France va se doter d'un nouvel outil logistique de 75 000 mètre carrés. Le site accueillera aussi le nouveau siège social de la centrale sur 8 500 m². GSE, à la maîtrise d'œuvre du projet, prévoit une livraison du bâtiment à la fin de 2021.  

Selon un communiqué du maître d'œuvre GSE, spécialisé en immobilier d'entreprise, le nouvel écrin sera situé sur les communes de Réau et Moissy-Cramayel, en Seine-Et-Marne, à 50 km au sud-est de Paris. Après un lancement des travaux début 2020, la livraison de l’ensemble est prévue pour fin 2021. Le site accueillera aussi le nouveau siège social de la SCADIF sur 8 500 m², avec un espace de bureaux de 5 000 m² et 3 500 m² dédiés au show-room.
Selon un communiqué du maître d'œuvre GSE, spécialisé en immobilier d'entreprise, le nouvel écrin sera situé sur les communes de Réau et Moissy-Cramayel, en Seine-Et-Marne, à 50 km au sud-est de Paris. Après un lancement des travaux début 2020, la livraison de l’ensemble est prévue pour fin 2021. Le site accueillera aussi le nouveau siège social de la SCADIF sur 8 500 m², avec un espace de bureaux de 5 000 m² et 3 500 m² dédiés au show-room.© GSE

La SCADIF, centrale d’achat d'E. Leclerc pour la région Ile-de-France va se doter d'un nouvel outil logistique d'environ 75 000 mètre carrés à l'horizon de fin 2021. Selon un communiqué du maître d'œuvre GSE, spécialisé en immobilier d'entreprise, le nouvel écrin sera situé sur les communes de Réau et Moissy-Cramayel, en Seine-Et-Marne, à 50 km au sud-est de Paris. Après un lancement des travaux début 2020, la livraison de l’ensemble est prévue pour fin 2021. Le site accueillera aussi le nouveau siège social de la SCADIF sur 8 500 m², avec un espace de bureaux de 5 000 m² et 3 500 m² dédiés au show-room.

Cinq bâtiments sur 26 hectares

D’une surface totale de 75 000 m², le nouvel ensemble, bâti sur un foncier de 26 hectares, comportera 5 bâtiments. Dans un souci d’attention à l’aspect environnemental, une solution photovoltaïque, notamment via l’installation d’ombrières, sera également intégrée. L’« usine logistique » de 66 400 m² se composera d’un entrepôt dédié au stockage de produits frais, ultra-frais et surgelés (à -25°C) de 24 000 m² ainsi que d’un entrepôt de stockage pour produits secs de 42 400 m².

L’ensemble intégrera deux cellules de 6 000 m² de 150 mètres de long, 40 mètres de large pour une hauteur sous plafond de 36 mètres, sans poteaux intermédiaires. Ces deux cellules seront destinées au traitement automatisé de la préparation des palettes. S’ajoute à cela une cellule de 6 000 m², dédiée à la dépalettisation, au traitement automatisé des colis et à la repalettisation à l’aide de robots. GSE a lancé les travaux de construction du nouveau centre logistique Par sa superficie d’environ 75 000 m² et les procédés de dernières générations qu’il intègre, ce chantier représente l’un des projets majeurs de GSE en Europe.

Deux cellules conventionnelles ainsi qu’une zone de quai pour le traitement des réceptions et des expéditions des produits complètent l’ensemble. GSE engage son 7 ème projet pour le mouvement E.Leclerc , après les projets LECASUD, SCASO (à Beychac et Caillau, puis Cestas), SCAPNOR, SOCAMAINE et SCALANDES.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message