La Slovaquie entre dans l'ère de la grande distribution

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Les foules qui ont assiégé les deux nouveaux hypermarchés Carrefour lors de leur ouverture (en juin et novembre) à Bratislava, ont donné raison aux analystes : le marché slovaque est mûr. Avec deux à quatre ans de retard sur ses voisins centre-européens, la Slovaquie a vu cette année l'entrée en force de grands distributeurs européens et le renforcement des pionniers arrivés plus tôt. Le Britannique Tesco, présent depuis 1996 avec cinq grands magasins et deux hypermarchés ouverts en 1999, domine le marché slovaque où il a accentué son avance en inaugurant, début décembre à Bratislava, son 5e hypermarché. Mais le Français Carrefour, le Belge Delhaize-Le-Lion, les Allemands Kaufland, Rewe et Metro, en attendant le Néerlandais Ahold qui ouvrira ses premiers magasins en 2001 (5 « mégamarchés » et 2 hypermarchés en 2002), ambitionnent tous de jouer les premiers rôles.

Les places s'annoncent pourtant chères. Car, comme le souligne Jean-Luc Masset de Carrefour, qui prévoit trois nouveaux magasins en 2001, « il y a peu de grandes villes ». Petit pays de 5,6 millions d'habitants (moitié moins que la Hongrie ou la République tchèque), la Slovaquie ne compte que deux grosses cités (Bratislava et Kosice), contre un grand nombre de villes moyennes et petites, sans oublier des milliers de bourgs et villages où le taux de motorisation est faible.

Le marché, extrêmement émietté (dans lequel les coopératives détiennent 5 % des parts) vient seulement d'amorcer sa concentration. Le plus important réseau coopératif ne compte qu'une soixantaine de supérettes et la vente au comptoir demeure la forme dominante.

Le 1er décembre, SD Bratislava a démarré son premier grand supermarché Terno (3 000 m2, 9 000 références) à deux pas des hypermarchés Carrefour et Tesco de la capitale. Quelques jours plus tard, SD Povazska Bystrica a inauguré son hypermarché coopératif à Kosice (Est) où Tesco a ouvert l'an dernier et où Carrefour construit son 3e magasin (ouverture prévue en août 2001). Metro s'apprête à s'implanter dans cette ville en 2001, après avoir lancé trois cash & carry à la mi-novembre, tout comme Kaufland (hypermarchés du groupe Lidl & Schwartz) qui a pris position dans trois villes moyennes le mois dernier. Si Ahold ne pense pas développer le format supermarché en Slovaquie, Billa (Rewe) qui, installé depuis 1993, occupe la 3e place du Top 10 slovaque avec 21 supermarchés, entend conserver sa primauté sur ce segment, face aux ambitions du Groupe Delhaize (15 supermarchés Delvita), sans que l'un et l'autre ne dévoilent leurs plans.

L'outsider norvégien Reitangruppen qui exploite une vingtaine de petits supermarchés franchisés Rema 1000, a décidé pour sa part de renforcer financièrement sa filiale slovaque pour développer son réseau, après déjà une progression de 45 % de ses ventes pendant les neuf premiers mois de l'année.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0032

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA