Marchés

La société Gad demande sa liquidation judiciaire

|

La demande aurait été déposée au mois d'aout auprès du tribunal de commerce.

L’abattoir situé dans le Morbihan emploie 950 salariés.
L’abattoir situé dans le Morbihan emploie 950 salariés.

La demande de mise en liquidation judiciaire de Gad, décidée par la direction de l'abattoir de porcs de Josselin (Morbihan), a été déposée au tribunal de commerce de Rennes courant août, selon une source syndicale.

 "Le CCE a donné un avis négatif (sur le projet de la direction) et espère maintenant qu'une offre de reprise sera faite au plus vite" pour que "l'avenir de tous les salariés soit assuré", a commenté Annick Le Guével, déléguée CFDT, en référence à l'intérêt manifesté par une filiale d'Intermarché.

Le détail de l'offre d'Intermarché très attendue

Les Mousquetaires ont en effet manifesté leur intérêt pour cet abattoir de la société Gad, mais le nombre de salariés qui seraient repris restent encore incertain; le distributeur n'a pas encore déposé son offre pour une éventuelle reprise. Le site compte actuellement 950 salariés. Déjà au mois d'octobre 2013, un plan de continuation avait engendré la suppression de près de 900 emplois dans l'abattoir de Lampaul-Guimiliau (29).

La prochaine audience devrait se dérouler début septembre. Pour que le tribunal puisse prononcer une liquidation judiciaire avec poursuite de l'activité, il faut qu'un repreneur ait déposé un dossier de reprise avant l'audience, sinon ce serait liquidation immédiate...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter