Marchés

La soupe au-delà des préjugés

 

Plat généralement associé à la période hivernale, la soupe n'est pas consommée de la même manière dans toutes les régions du monde. La distinction pays froids-pays chauds pourrait être une explication logique, mais il n'en est rien. Selon l'étude Simm-TGI Youth de Kantar Media TGI, on trouve bien plus d'amateurs de soupe au Koweït (81%) qu'en Russie (36%). D'un pays voisin à l'autre, la consommation peut changer radicalement. Exemple frappant en Europe, où 46% des Français et 21% des Espagnols déclarent avoir consommé de la soupe au cours des douze derniers mois, et seulement 1 % des Italiens. Le top 3 des consommateurs reste cependant très nordique, puisque l'Allemagne et la Norvège arrivent en tête (87%), devant l'Irlande (86%).

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter