Services & Livraison

La startup Stuart a coûté 13 millions d’euros à La Poste

|

Déjà actionnaire dans le capital de la startup à hauteur de 22%, la filiale du groupe La Poste, Géopost, a mis la main sur les 78% restant du capital de l’entreprise au mois de mars dernier. L’opération ne lui a coûté que 13 millions d’euros.

stuart allo resto livraison
stuart allo resto livraison© Stuart / Allo Resto

Une transaction peu coûteuse pour Geopost. La filiale du groupe La Poste n’a en effet déboursé ‘que’ 13 millions d’euros, pour prendre le contrôle de l’intégralité du capital de la startup Stuart – elle en possédait déjà 22%. Révélée par le site Madyness, l’information provient du rapport financier du groupe La Poste qui indique notamment que le montant total des acquisitions du groupe au cours du premier semestre 2017, s’élève à 86 millions d’euros. Comme l’expliquent nos confrères de Madyness, par rapport à son investissement initial de 2015, le groupe a payé près de trois fois moins cher les 78% du capital restant. Une belle affaire pour Geopost, un peu moins pour Stuart.

Stuart a été créée en 2015 par Benjamin Chemla et Clément Benoît, et compte aujourd’hui plus de 500 clients, dont plusieurs très grands comptes comme Carrefour, Franprix, Sainsbury’s, Burger King, The Kooples ou encore Cdiscount. S’appuyant sur une flotte de coursiers indépendants, elle automatise par ailleurs l’ensemble des process : dispatch automatique, géolocalisation de coursiers en temps réel, intégration API... Et Une centaine de collaborateurs opère l’activité de livraison de Stuart dans trois pays (France, Espagne, Royaume-Uni).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message