La stratégie digitale de Leroy Merlin devance celles de Castorama et Mr Bricolage

|

Une étude pointe les différences d'approche en termes de présence digitale des trois leaders du bricolage en France. Leroy Merlin, sur la plus haute marche du podium en termes de chiffres d'affaires, est aussi l'entreprise qui a le plus intégré l'importance du web, des réseaux sociaux et du mobile.

Les GSB ont encore un peu de travail a effectuer pour améliorer leur "rayonnement numérique"
Les GSB ont encore un peu de travail a effectuer pour améliorer leur "rayonnement numérique"

Avec un score global de 35 points, Leroy Merlin se situe en tête des entreprises de bricolage en matière de rayonnement numérique, devant Castorama (25 points) et Mr Bricolage (12 points). Ce calcul, effectué par la Factory NPA pour son étude annuelle, prend en compte les différents aspects de la présence digitale d’une entreprise (web, réseaux sociaux et mobile). Les comportements numériques de Leroy Merlin, Castorama et Mr Bricolage ont été décortiqués, car les trois entreprises font partie des cent plus grands investisseurs pluri-médias en France. Mais chacun a développé des écosystèmes digitaux et stratégies assez différents. L’étude pointe que « Leroy Merlin domine largement quand Castorama peine à exploiter tout son potentiel ». Dans les 100 premiers investisseurs étudiés, « le bricolage est un acteur moyen, avec un capital qui n’est pas suffisamment exploité. Mais sur le mobile, le virage commence à être pris » explique Nicolas Masson, consultant pour la Factory NPA.

 

La présence de Mr Bricolage sur les réseaux sociaux est "une friche"

 

Dans le détail, Leroy Merlin  est un acteur « très engagé qui parvient à susciter l’engagement et fédérer une communauté intéressante sur plusieurs grands réseaux. Sur la dimension Web, la marque est bien à l’offensive sur sa plateforme qui est aussi déclinée sur le mobile ». A titre d'exemple, « la plate forme de e-commerce est jugée bien construite en termes d’ergonomie et de parcours client même si la homepage peut sembler assez chargée ». Castorama, deuxième de ce classement des grandes surfaces de bricolage, « doit mieux exploiter son potentiel » avec des performances en termes de visibilité et de rayonnement digital qui reposent surtout sur sa plateforme web. L’enseigne se laisse distancer sur les deux volets les plus stratégiques que sont le social et le mobile. Quant à Mr Bricolage, l’enseigne « doit décliner sa stratégie sur tous les volets du digital. Sa plateforme web est construite, l’audience et la popularité du site sont certes plus limitées que celles de ses concurrents, mais sûrement très en lien avec son chiffre d’affaires et la couverture du pays par ses magasins. Toutefois, c’est un terrain en friche donc qui est laissé sur les réseaux sociaux et cette absence d’investissement profite aux concurrents de la marque » conclut La Factory NPA.

Plus de détails sur cette étude sur le site de la Factory NPA

 

Le classement des trois GSB pôle par pôle

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message