La télévision de rattrapage séduit 76% des internautes

|

Environ 76% des internautes ont eu recours en 2010 à la télévision de rattrapage, soit le « catch-up TV », pour regarder les programmes sur Internet après leur diffusion à la télévison, selon une étude MEC et GroupM Interaction. En 2008, ils étaient 52%. « Plus de la moitié l'utilisent en complément, c'est-à-dire pour visionner une partie d'un programme qu'ils auraient manqué lors de sa diffusion à l'antenne » explique l’étude, réalisée en janvier 2010 auprès d'un panel de 660 d'internautes âgés de 16 à 60 ans. Les séries américaines arrivent en tête des programmes les plus regardés (43%), suivies par les sujets d'information (30%), les émissions pratiques et les magazines. Selon l'étude, l'usage de la télévision de rattrapage « ne cannibalise pas la consommation de télévision dite classique, et peut au contraire la booster, puisqu'elle permet par exemple de pallier les ruptures dans une série ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA