La toupie Beyblade tourne au ralenti

|
Les ventes de Beyblade ont chuté de 12 % de janvier à mai 2012.
Les ventes de Beyblade ont chuté de 12 % de janvier à mai 2012.© DR

Les Beyblade cesseraient-elles de tourner ? C'est ce que pointe le panel EPoS de l'institut NPD : de janvier à mai 2012, les ventes des fameuses toupies de Hasbro ont chuté de 12% par rapport à la même période en 2011. La fin, peut-être, d'un phénomène de mode à la longévité sans précédent : deuxième place au palmarès des ventes lors du Noël 2010 et pole position pour celuide 2011. « À fin mai, Beyblade reste la troisième propriété en valeur du jouet, derrière Playmobil et Cars, note Frédérique Tutt, analyste chez NPD. Si Hasbro avait introduit des nouveautés pour Pâques au lieu de concentrer ses lancements sur la fin d'année, les ventes auraient peut-être rebondi. » En attendant, les professionnels misent donc sur d'autres relais de croissance, comme Cars, Spider-Man ou encore les Monster High de Mattel, poupées les plus vendues en 2011 et sur les cinq premiers mois 2012. L'occasion pour Mattel de damner le pion à Hasbro...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2238

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous