Marchés

La Trop, audacieux mariage de la bière et du vin

|

La bière rosée est à la mode. Hoegaarden (AB InBev France) a lancé la sienne, voici deux ans, suivi en 2013 par 1664 (Brasseries Kronenbourg) et par les Brasseries Gayant avec La Divine Pamplemousse rose. C'est au tour d'un négociant en vins de Provence, les Domaines C et D Carteron, de proposer sa version : La Trop, une bière qui doit sa couleur saumonée à l'ajout de tanins de raisins, du cépage syrah. Ce cépage apporte des notes de fruits (mûres, figues) et de fleurs rouges (violette). Cependant, cet ajout empêche La Trop de s'appeler « Bière ». La Trop est une « boisson maltée à base de bière ». « Nous souhaitions transmettre à la bière les atouts du rosé de Provence, détaille Mathieu Carteron, responsable production et ventes des domaines Carteron (vins Saint-Tropink, Holidays et Elegance). Nous sommes partis d'une recette ancestrale. » La Trop est apparue dans quelques grandes surfaces de Provence dès 2013. « Une année de test pour valider la recette et le packaging. » En 2014, la marque va tenter de sortir de Provence pour des référencements dans toute la moitié Nord de l'Hexagone et la Corse.

PVI 2,80 € LES 33 CL

C et D CARTERON

LE PLUS

Une réelle innovation. Les bières spéciales sont à la mode.

LE MOINS

Le « sous-titre », la Rosée de Provence, peut perturber : la Provence n'est pas une région brassicole.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message