La vente de Findus est suspendue

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La direction du groupe de surgelés Findus a annoncé, via une lettre de Lion Capital, que le processus de vente était retardé, sans donner d’explication.

A l’occasion d’une réunion qui s’est tenue le 8 décembre sur le site de Boulogne-sur-Mer, dans le cadre du comité de suivi des accords sociaux mis en place le 3 octobre 2011, la direction général de Findus France a lu un courrier émanant du fonds propriétaire Lion Capital, stipulant que le processus de vente du groupe était à ce jour suspendu. L’ensemble des travaux préparatoires sont également arrêté. La direction a cependant affirmé que le processus de vente n’était pas définitivement suspendu. Quant à la question sur l’intérêt de Permira au rachat, les délégués syndicaux n’ont pas obtenu de réponse. Aucune explication supplémentaire n’a été donnée par Lion Capital. Selon Laurent Prévot, délégué syndical CFTC, cette annonce pourrait s’expliquer par deux raisons : « un manque d’accord avec Permira sur la somme de l’acquisition et nos actions répétées qui feraient retarder le processus de vente ». Cependant, il n’exclut pas non plus que cette annonce ait pour but de « calmer les troupes ». Selon ce dernier, le ralentissement du processus pourrait éventuellement permettre à de nouveaux acheteurs de se manifester. Mais la conclusion est sans appel : « Lion Capital est toujours pressé pour vendre Findus. Si les résultats de la France sont très positifs, ceux des autres pays ne sont pas au rendez-vous et plombent les résultats du groupe dans sa globalité », indique Laurent Prévot.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA