La viande en procès

La société Covi et ses quatre fournisseurs, Charal, Soviba, Arcadie et Defial, impliqués dans la découverte, fin 2006, de lots de viandes congelées impropres à la consommation humaine dans l'usine de Covi, à Cholet, ont été mis en examen pour « tromperie aggravée, mise sur le marché de produits corrompus et [...] préjudiciables à la santé ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2068

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous