La Vosgienne, le bonbon qu’on aime toujours sucer

|

Célèbre pour ses campagnes de pub décalées, le petit bonbon à base de sève de pin conserve au fil des ans son humour et son ton décalé.

La Vosgienne

Les Français ont toujours envie de sucer La Vosgienne ! Pour booster les ventes qui fonctionnent bien pendant la pé­riode hivernale, la célèbre marque de bonbons signe son retour avec une dose d’humour et une mise en couleur pleine de fraîcheur pour l’habillage des trois variétés (menthe fraîche, sève de pin et assortiment de fruits framboise-citron-orange) de sa boîte ronde iconique. C’est Zoe Thouron illustratrice du collectif de l’Imagerie d’Épinal (la fameuse manufacture des Vosges) qui a redessiné ces éditions limitées de la boîte culte en métal en y associant La Vosgienne à une égérie féminine aux couleurs de la forêt des Vosges dans un style très pop. Il s’agit aussi d’un clin d’œil aux actrices Dominique Lavanant et Chantal Lauby, qui ont marqué l’histoire de la marque, en participant à ses publicités dans les années 1990. 

« Je ne bois pas, je ne fume pas, mais qu’est-ce que je peux sucer… », déclarait alors l’actrice Dominique Lavanant en 1994. La commu­nication télévisée se poursuivra sur le même registre décalé avec Chantal Lauby, des Nuls, reprenant le flambeau en 1996 avec quatre spots hilarants pour un même slogan : « Quand la forêt vous prend, prenez-en ! »

Pas de retraite en vue !

La Vosgienne reviendra en ­communication en 2006 et 2011 par voie d’affichage et dans la presse généraliste avec une formule humoristique : « Plus de quatre-vingts ans de boîte et toujours pas à la retraite ». L’idée est alors de communiquer sur la gamme de bonbons qui intègre une nouvelle référence à la fraise lancée en 2010 par Cadbury, propriétaire de la marque depuis 2000. Une reprise qui s’accompagnera du transfert de la production en Espagne à Valladolid, bien loin des forêts vosgiennes, au grand dam de certains consommateurs, qui ne manqueront pas d’épingler la marque dans les réseaux sociaux.

C’est en 1927 que La Vosgienne est créée par un pharmacien des Vosges André Deudon, qui cherche a lors à concocter une pastille à base d’eucalyptus, de miel et de sève de pin destinée à atténuer les maux de gorges. À partir de 1952, le bonbon en forme de feuille de pin entre dans une phase plus industrielle, fabriqué à Saint-Quentin, dans l’Aisne, pour une commercialisation à plus grande échelle. Il est racheté en 1987 par General Foods, déjà propriétaire en France des marques Krema, Malabar et Holly­wood, et qui lancera plusieurs nouvelles références réglisse, framboise et menthe dont la fabrication sera abandonnée en 1997 pour la menthe, et en 2002 pour la réglisse et la framboise.

Aujourd’hui, La Vosgienne, qui réalise encore 80% de ses volumes avec la Sève de pin, apparaît toujours comme un pilier de la petite confiserie de poche. 4e marque en volume et 5e en valeur, l’an dernier, elle a généré 11 millions d’euros de chiffre d’affaires. Avec des consommateurs nombreux et fidèles, puis­qu’ils étaient en 2014 plus de 1,7 million, soit 6 % des foyers français, à acheter des bonbons La Vosgienne au moins une fois dans l’année. 

En dates

  • 1927 : création par André Deudon
  • 1952 : fabrication plus industrielle à Saint-Quentin dans l’Aisne
  • 1987 : rachat par General Foods, fusionné, en 1989 avec Kraft, en Kraft Foods
  • 2000 : Cadburry achète la marque
  • 2010 : Cadbury est repris par Kraft Foods, futur Mondelez international

En chiffres

  • 11 M€ de CA en 2014 (+ 8%)
  • 6% de PDM de la confiserie de poche en valeur
  • 10% en volume
  • 1,7 million de foyers acheteurs chaque année

Source : Mondelez international

5 commentaires

bernard barbier

26/08/2017 15h39 - bernard barbier

l'espagne nous inonde de fruits et légumes sans respecter les normes européennes , ces produits sont gavés de produits toxiques et on nous fait sucer des bonbons fabriqués chez eux , c'est la dernière boite que nous achetons et nous allons faire de la publicité !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

mangin

21/02/2017 16h06 - mangin

Horreur, voilà 1 semaine que je courre épiceries et supermarchés à Nice (06) IMPOSSIBLE de trouver des boites de bonbons la Vosgienne aux fruits. Vite dites moi ou en trouver. MERCI

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

DELEMME

29/02/2016 21h19 - DELEMME

Comment peut-on mentir à ce point? La boîte est magnifique et vante les bienfaits des forêts vosgiennes mais pour un bonbon espagnol. C'est une tromperie évidente car ces bonbons, ceux qui sentent bon la sève de résineux, ceux qui rappellent la rigueur des hivers lorrains, dans les forêts sombres des alentours d'Epinal... sont fabriqués en Espagne ! Loin des résineux, des hivers, du froid et d'Epinal... C'est une honte.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

NOËL

27/02/2016 15h38 - NOËL

Bonbons des vosges fabriqués en Espagne !!!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

rochedreux

20/05/2017 22h56 - rochedreux

horreur aussi... j'ai acheté une boite de bonbons à la seve de pin La vosgienne.... beurk j'ai failli vomir... je suis allé dans les Vosges dans une fabrique et le bonbon ,son gout n'ont rien a voir... on se fout de notre gueule

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2391

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations