Marchés

Label : Premier millésime 2012 avec la mention européenne « vin bio »

|

De plus en plus de viticulteurs se tournent vers la filière bio. De 1995 à 2011, les surfaces de vigne conduites en bio ont été multipliées par plus de douze, passant de 4 800 à 62 000 hectares. Et les choses vont aller crescendo, car, pour les vendanges 2012, une étape vient d'être franchie le 1er août avec une nouvelle réglementation : la reconnaissance et la possibilité d'utiliser la mention « vin bio » au niveau européen. Jusqu'à présent, la réglementation européenne encadrait la production de raisin biologique, mais pas de vinification.

On ne parlait donc pas de « vin bio », mais de « vin issu de raisins de l'agriculture biologique ».Des règles strictes sont alors entrées en vigueur début août : l'interdiction de certaines pratiques de vinification, une limitation des intrants utilisables et une limitation des apports en sulfites autorisés. Le marché du vin bio, qui représente 10% de la valeur du marché des produits bio en France, est estimé à 359 millions d'euros en 2011, en progression de 11,5% versus 2010 (hors exportations). Les GSA en représentent 20 % des ventes, soit 80 millions d'euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message